Le ballet français richement représenté pour l'«Oscar» de la danse 2018

ZUMA Press/Global Look Press
Plusieurs artistes français ou évoluant dans des établissements français seront en lice pour l’édition 2018 du Benois de la danse, ce concours aussi connu dans le monde comme l'«Oscar du ballet».

Les 5 et 6 juin 2018 se tiendra, au théâtre Bolchoï de Moscou, la 26ème édition du festival des Benois de la danse, récompensant les meilleurs artistes de ballet venus des plus prestigieux établissements du monde. Cette année, parmi les nominés figurent plusieurs Français et talents étrangers établis à l’Opéra de Paris.

Ainsi, dans la catégorie du Meilleur chorégraphe on retrouve le Suédois Alexander Ekman, pour son ballet Play, imaginé sur la musique de Mikael Karlsson. S’y trouve également Thierry Malandain, directeur du Centre Chorégraphique National de Biarritz, pour son ballet Noah, se combinant harmonieusement avec la musique de Gioacchino Rossini. Tous deux disputeront par ailleurs ce titre avec Laurent Hilaire (en partenariat avec Mikhaïl Barychnikov), qui représentera quant à lui l’Opéra de Rome avec Don Quichotte, magnifié par le talent du compositeur Léon Minkus.

Lire aussi : Comment le Français Marius Petipa a-t-il réussi à élever la Russie au sommet du ballet?

Dans la catégorie Ballerines sera en compétition la Sud-Coréenne Sae Eun Park, devenue en 2016 Première Danseuse de l’Opéra de Paris, 5 ans après y avoir fait ses premiers pas. Elle sera face notamment à la Russe Svetlana Zakharova, du théâtre Bolchoï. Du côté des hommes, Pablo Legasa, lui aussi de l’Opéra de Paris, est nominé pour le prix du Meilleur danseur.

Le succès de Noureev

Cette édition 2018 semble être cependant sous le signe d’une œuvre bien particulière : le ballet polémique Noureev. En effet, son metteur en scène (Kirill Serebrennikov), son compositeur (Ilya Demoutski), son danseur principal (Vladislav Lantratov) et son chorégraphe (Iouri Possokhov) sont tous entrés en lice dans leurs catégories respectives.

Pour rappel, le prix annuel des Benois de la danse a été créé en 1991 à Moscou par l’Association (aujourd’hui, Union internationale) de la danse dans le but de récompenser les plus talentueux artistes de la discipline. Le jury est composé de nombreux experts internationaux.

Le ballet Noureev est, malgré la polémique, un succès retentissant, et nous vous conseillons vivement de réserver vos billets ! Voici pourquoi.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer