Huit groupes de musique folk chantant la diversité de la Russie

Mikaella Speranskaya
Longues mélodies plaintives, balalaïkas et femmes portant des sarafans… Comment imaginez-vous la musique folk russe? Ces différents groupes pourraient bien chambouler votre vision des choses.

1. Little Big

Les clips de ce groupe de rave originaire de Saint-Pétersbourg ont recueilli des millions et des millions de vues sur YouTube. Son style provocateur ironise au sujet de la culture russe et n’hésite pas à faire dans le grotesque. Little Big a rencontré le succès en 2013 suite à la sortie de son clip Every Day I’m Drinking, qui a depuis fait le tour de la planète. Leurs morceaux sont une combinaison de rock, de rave et de folk, saupoudrée de satire.

2. The Hatters

Ce jeune groupe de rock également originaire de la capitale du Nord est souvent invité dans de nombreux festivals d’été en Russie. Ses membres décrivent leur style comme de la « musique folk manouche urbaine alco-hardcore russe sur des instruments dotés d’une âme ». Mais c’est une explication encore trop sérieuse en comparaison avec ce qu’ils font réellement !

Lire aussi : Au-delà des balalaïkas: huit musiciens étrangers à succès ayant des racines russes

3. Huun‐Huur‐Tu

Huun‐Huur‐Tu (littéralement l’« Hélice du Soleil ») nous vient de la République du Touva, dans le Sud de la Sibérie, et propose une musique traditionnelle ethnique. Mélangeant folklore du Touva et chants de gorge, ce groupe est tout de même parvenu à se hisser jusque dans les classements musicaux internationaux ! Le caractère unique du chant de gorge réside dans le fait que le vocaliste est capable de produire simultanément deux voire trois lignes de mélodie de hauteurs tonales différentes. C’est tout bonnement fascinant !

4. Melnitsa

La fondatrice et vocaliste de Melnitsa (« le Moulin ») est une linguiste. Dans ses chansons elle utilise donc non seulement des motifs ethniques russes, mais également scandinaves, celtiques, ou encore balkaniques. Elle s’inspire en outre des légendes et contes de fées du folklore indoeuropéen. En Russie, ce groupe folk acoustique est très populaire et effectue régulièrement des tournées à travers le pays.

Lire aussi : Soundtrack à l'âme russe: huit chansons qui expliquent tout

5. Kalevala

Ce groupe moscovite propose un folk metal d’une grande qualité. Son nom se réfère au pays magique où les héros de Carélie (région du Nord-Ouest de la Russie) sont supposés résider. Dans ses chansons, Kalevala fait d’ailleurs allusion aux épopées folkloriques caréliennes et finlandaises. Il en résulte ainsi une incroyable combinaison de mélodies scandinaves et de textes slaves.

6. Graï

Autre représentant du folk metal, ce groupe est né à Naberejnye Tchelny, au Tatarstan (924 kilomètres à l’est de Moscou). « Graï » signifie « le Cri des oiseaux ». Ce groupe se distingue par son talentueux choeur féminin accompagné par des instruments à vent et de la guitare électrique.

Lire aussi : Sept chansons russes légendaires qui ont conquis le monde entier

7. Les Bouranovskie Babouchki

Ces grands-mères du village de Bouranovo, en Oudmourtie (975 kilomètres au sud-est de Moscou), sont devenues de véritables stars après leur participation au concours de l’Eurovision en 2012. Elles ont toutes plus de 70 ans et leur musique combine chant traditionnel et hits internationaux interprétés tant en russe que dans la langue de leur république, l’oudmourte.

8. Theodor Bastard

Ce groupe joue de l’ethno-électronique depuis 1996 ! Dans le but de créer une ambiance unique, ses membres ont recours à des instruments originaires des quatre coins du globe : de la derbouka égyptienne au cajón péruvien. Si vous n’avez aucune idée de ce dont il s’agit (c’était notre cas, nous l’avouons), pas de panique, contentez-vous d’en écouter l’envoutante mélodie.

Icône de la musique, Viktor Tsoï est une idole du rock semblant immortelle aux yeux des Russes. Faites sa connaissance dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies