Lénine en transition: comment une artiste russe transforme l'image du leader soviétique

VLADEY
Maïana Nassyboullova, une artiste de Novossibirsk en Russie, repense la représentation de Vladimir Lénine en la mélangeant avec des images de la culture de masse et de différentes religions.

Presque toutes les villes russes, grandes ou petites, possèdent un monument en l'honneur du chef de la révolution communiste russe, Vladimir Lénine. Alors pourquoi ne pas rendre son image un peu plus proche de la culture de masse, en le déplaçant dans le panthéon des soi-disant idoles domestiques ? C'était l'idée derrière les travaux d'une artiste de la ville russe de Novossibirsk - Maïana Nassyboullova.

Lire aussi : Lénine et l’ascension vers le socialisme

À la suite de cette vision, en 2015, elle a lancé un projet intitulé Lénine pour l'âme et un an plus tard elle a créé un canard en silicone avec la tête de Lénine, qui a été vendu plus tard sous le marteau à la maison d'enchères Vladey de Moscou pour 4 200 euros. Une somme impressionnante, malgré le fait que les mini-statues se vendent normalement entre 200 et 1500 euros, selon la taille. Pas mal, hein ?

Une raison possible de cet intérêt est que le canard Lénine a en quelque sorte capté l'ambiance qui règne, devenant même un symbole de l'opposition russe. L'artiste elle-même était un peu surprise que le prix soit plus élevé que pour les autres œuvres. « Cela a changé le sens de mon travail en tant qu'œuvre d'art », se souvient-elle.

Lire aussi : Ces adresses parisiennes qui ont accueilli Lénine durant son exil

Depuis, elle a poursuivi la création de mini-sculptures de Lénine pour le projet, et présente maintenant une exposition flambant neuf intitulé La crise de la foi à Moscou.

L'exposition présente encore Lénine, mais la principale différence entre cette œuvre et les antérieures est la source d'inspiration.

Lire aussi : Comment Lénine fut attaqué avant et après sa mort

« Si auparavant je copiais le même buste de Lénine et lui mettais différents +costumes+, plus récemment, je me sers des images totémiques de cultures différentes et en leur donnant un +visage Lénine+ », a confié Nassyboullova à Russia Beyond.

Au début, la communauté communiste locale était mécontente, mais en général, l'artiste n'a pas constaté de vague de mécontentement public à propos d'une telle représentation de Lénine.

Lire aussi : Good bye, Lénine: comment des spécialistes russes ont embaumé le Père de la révolution

« C'était plutôt un vieil homme qui grognait que de l'hostilité sérieuse, a déclaré l'artiste. Les médias ont essayé de faire du tapage, mais la situation n'est pas allée plus loin que le bavardage sur les réseaux sociaux ».

Nassyboullova est maintenant considérée principalement comme une artiste qui centre son œuvre autour de Lénine, mais elle ne compte pas s'arrêter là. Elle a l'intention de conclure ce chapitre de son art sur le thème de Lénine avec l'exposition actuelle et de passer à d'autres projets.

Cependant, elle note qu'elle pourrait continuer à réaliser de telles œuvres d'art - on ne sait pas encore où son chemin la mènera.

Maintenant que vous avez vu comment l'image de Lénine est en train de se transformer, pourquoi ne pas jeter un coup d'œil à cette exposition consacrée au leader russe actuel baptisée SUPER POUTINE.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer