Proverbes russes expliqués: «La mer est profonde jusqu'aux genoux»

Kira Lisitskaïa (Photo: akkachai thothubthai, -lvinst-, Andy Ryan/Getty Images)
Laquelle des mers de Russie est aussi peu profonde? Qu'est-ce que cela a à voir avec les gens ivres? Et quand les Russes utilisent-ils cette expression bizarre?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les Russes sont fans de proverbes et jonglent magistralement avec eux dans différentes situations. Un étranger qui veut connaître la langue de Pouchkine comme un natif et comprendre les locaux et leur « âme mystérieuse », doit retenir au moins les dictons de base.

Nous allons donc vous aider à les découvrir ! L'un des plus populaires est : « Море по колено » (« morié po koliéno »). Littéralement, cette phrase se traduit par : « La mer est profonde jusqu'aux genoux ».

Que signifie-t-il réellement ?

Ce proverbe fait généralement référence à des personnes courageuses qui pensent pouvoir affronter le monde et déplacer des montagnes. Par exemple, « Après avoir accouché, j'ai senti que la mer était profonde jusqu’aux genoux et que je pouvais tout affronter ! ».

En français, le proverbe le plus proche est probablement « Rien n’est impossible », tandis que la populaire expression anglaise « The sky is the limit » (« Le ciel est la limite ») en est également un bon équivalent.

Si cette expression n'a de nos jours pas de connotation négative, elle en avait une dans le passé, décrivant des personnes téméraires qui se vantent de pouvoir tout oser.

Le sens caché du proverbe

Aujourd’hui, l’on utilise une version abrégée du proverbe, la forme complète étant en réalité : « Пьяному море по колено » (« Pianomou morié po koliéno »/« Pour une personne ivre, la mer est profonde jusqu'aux genoux »). Cela désigne ces personnes qui, sous l’effet de l’alcool, se sentent pousser des ailes et font des folies.

Il existe même une alternative encore plus longue : « Пьяному море по колено, а лужа - по уши » (« Pianomou morié po koliéno, a louja po ouchi »/« Pour une personne ivre, la mer est profonde jusqu'aux genoux, mais flaque l’est jusqu’aux oreilles »).

Il y a en fait une morale à cette phrase : quand on est ivre, on se sent incroyablement courageux, mais en réalité, on peut se noyer dans une minuscule flaque d'eau, ou à cause d'autres imprudences. Ce proverbe est donc un rappel à la mesure, même lorsque l'on se sent capable de tout. Il peut d’ailleurs facilement s'appliquer à tout le monde, et pas seulement aux ivrognes !

Dans cet autre article, nous vous expliquions le sens du proverbe russe «Un pêcheur repère un pêcheur de loin».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies