Les vacanciers russes se rueront-ils à l’étranger dès la réouverture des frontières?

Legion Media

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

D’après les données de la directrice exécutive de l’Association des tours opérateurs russes (ATOR) Maïa Lomidze, seuls 30% des Russes figurant parmi ceux qui se rendaient auparavant à l’étranger guettent la réouverture des frontières clôturées en raison de la pandémie. Les autres programment quant à eux leurs vacances à l’intérieur du pays.

« Il existe une catégorie de touristes – quelque 30% du flux sortant – qui attendent septembre-octobre et n’ont pas modifié leurs projets. Nous observons que les autres touristes qui voyageaient habituellement à l’étranger se sont réorientés sur le tourisme interne. Ce sont eux qui ont réservé les sites onéreux dans toutes les régions – les hôtels coûtant de 30 000 à 70 000 roubles (400-860 euros) par jour avec le service approprié », a expliqué Lamidze, citée par l’agence Interfax

Et d’expliquer que cette clientèle, dont les attentes sont parfaitement comblées, pourrait ainsi être fidélisée aux sites nationaux choisis cette année.

>>> Comment les expatriés français en Russie vivent-ils la pandémie de coronavirus?

Soutien au tourisme intérieur

Alors que l’Agence fédérale Rostourisme avait fait part de ses projets de subventionner plus de 2 millions de voyages à travers le pays, le premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a fait savoir lors de son intervention devant les députés de la chambre basse du parlement que les touristes ayant choisi de passer leurs vacances en Russie recevront une compensation d’un montant compris entre 5 000 et 15 000 roubles (de 60 à 185 euros environ).

Ainsi, a-t-il précisé, 15 millions de roubles (184 000 euros) seront alloués à cette fin.

« Cet argent sera une compensation partielle des dépenses de ceux qui décideront de passer leurs vacances dans les régions russes, la liste de ces dernières a déjà été établie par Rostourisme », a-t-il expliqué.

Dans cet autre article, nous vous présentions, témoignages à l’appui, comment la pandémie avait chamboulé les projets estivaux des Russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies