Top 10 des destinations écolo en Russie

Crédit : ITAR-TASS/Rouslan Chamoukov

Crédit : ITAR-TASS/Rouslan Chamoukov

Pour nos lecteurs qui voudraient profiter des grands espaces et de l’air frais de la Russie rurale, nous avons listé 10 expériences et destinations intéressantes loin des métropoles surpeuplées. De la vie dans une école de village aménagée à la spécialisation dans la fermentation du fromage, ces destinations ajouteront une touche verte à votre prochain voyage en Russie.

Nikola-Lenivets, région de Kalouga

Crédit : ITAR-TASS/Sergey Bobylev

Nikola-Lenivets est un parc artistique et une ferme biologique qui accueille régulièrement des festivals d’architecture, des conférences sur les nouveaux médias, des événements scientifiques, des fêtes de musique électronique et des ateliers écologiques. Les invités peuvent camper ou faire du bénévolat dans la ferme, et ce sans avoir à abandonner les douches ou le wifi. Le site comprend aussi un hôtel, un restaurant, un bar et des petites maisons à louer.

Plus d'information sur le site de Nikola-Lenivets

La Fattoria Little Italy, région de Tver

Crédit : ITAR-TASS

Le fromager d’origine italienne Pietro Mazza accueille les invités dans sa ferme de quarante hectares où il possède plus de cent vaches. La première partie de la visite se déroule dans la salle de dégustation, où vous trouverez une sélection de fromages produits dans la ferme. Bien sûr, toute cette nourriture est accompagnée d’un verre de vin italien et suivie d’une lasagne ou d’une crêpe ! Pour tout digérer, les hôtes peuvent passer quelques jours à monter à cheval, traire les vaches et aider au processus de fabrication du fromage. Gardez à l’esprit que Pietro respecte les horaires de la ferme. Le travail débute donc à 4h du matin !

Découvrez plus d'information sur le site italianskaiaferma.ru (en russe).

Bogdarnya, région de Vladimir

Crédit : ITAR-TASS

Cette ferme est considérée par ses propriétaires comme un instrument de promotion de la vie saine, le tout accompagné d’un mélange des meilleures traditions de la vie rurale. Bogdarnya offre une large gamme d’activités comprenant des visites de la ferme, des dégustations de nourriture, des cours de cuisine, des ateliers de fabrication d’aliments et des formations sur l’agriculture destinée aux restaurants. Le but est d’immerger les visiteurs et de les adapter à la vie dans un village russe. Les touristes peuvent loger à l’hôtel de Bogdarnya ou choisir d’aller aux « racines » et de dormir dans une petite maison pittoresque d’un village proche ou une école de village aménagée.

Plus d'information sur le site bogdarnya.ru (en anglais).

Ferme d’élans de Soumarokovo, région de Kostroma

Crédit : ITAR-TASS

Vous voulez communiquer avec l’élan qui sommeille en vous ? Venez alors dans cette ferme expérimentale fondée durant la période soviétique dans la périphérie de Kostroma. Il existe aujourd’hui plusieurs fermes d’élans à travers la Russie, mais celle-là représente la Mecque d’entre elles ! Ici, l’élan parcourt librement les espaces, tout en produisant du lait et du bois de velours. Les visiteurs peuvent apprendre à surveiller ces animaux et boire des petites gorgées de lait d’élan au bar de la ferme. Il est possible de camper avec la permission préalable des propriétaires des lieux, même s’il n’existe pas de véritable accommodation sur le site.

Trouvez plus d'information sur loseferma.ru (seulement en russe) ou moosefarm.newmail.ru (en anglais et en russe).

Ferme équestre d’Olgino, région de Moscou

Crédit : RIA Novosti

Même si le cheval reste la principale activité, le site offre un large éventail d’expériences. Une ferme fournit de la nourriture au café du coin, qui est spécialisé dans les repas villageois conviviaux. La viande d’agneau, d’oie, de canard et de lapin locale est également disponible pour les barbecues. Les visiteurs peuvent notamment se reposer dans le sauna, louer un vélo, aller nager ou pêcher. On peut également profiter du ski et du traîneau tiré par des chevaux en hiver.

Pour plus d'information conseltez le site olgino-tur.ru (en russe).

Village de rennes de Rousskinskaïa, district autonome de Khantys-Mansis

Crédit : Getty Images/Fotobank

Dans ce village situé au milieu de la toundra, à 130 kilomètres de la ville de Sourgout, les visiteurs peuvent nourrir les rennes dans une ferme spécialisée, faire du canoë, pêcher et chasser. Une des principales attractions du village est le musée d’Histoire naturelle, qui propose des expositions sur la vie sauvage locale et les peuples indigènes, représentant plus de la moitié de la population. Rousskinskaïa essaye de maintenir ses traditions à travers la chanson, la danse, la nourriture et les arts manuels, qui y sont disponibles sen abondance.

La vidéo sur Rousskinskaïa (en russe) disponible sur le site russadm.ru.

Ranch Avanpost, région de Moscou

Crédit : Lori/Legion Media

Les jeux de rôles sont les principales attractions du ranch. Beaucoup viennent ici pour se déguiser et réaliser leurs rêves en se prenant pour des cowboys de l’Ouest sauvage ou des nobles sortis chasser accompagnés de chiens de meute leur ouvrant la voie. On peut également organiser des soirées privées avec un maître de cérémonie appelé « Sheriff », de la musique country et de la danse en ligne.

Plus d'information sur le site bezpovoda.ru (en russe).

Parc safari de Primorié, région de Primorié

Crédit : ITAR-TASS/Yuri Smityuk

Dans ce sanctuaire de la vie sauvage, les animaux vagabondent sur les terres du parc comme s’ils étaient dans leur habitat naturel. Les animaux sont séparés en quatre groupes occupant des zones différentes : les tigres, les ongulés, les oiseaux et les carnivores. Le parc est également peuplé d’ours noirs d’Asie et de tigres de l’Amour, ainsi que de renards, de loups rouges, de blaireaux, de sangliers, de chèvres et d’oiseaux. Les touristes peuvent profiter des magnifiques vues sur les tigres à partir du pont ou se rapprocher d’un grand nombre d’animaux plus petits. Le sanctuaire est également un centre de réhabilitation et promeut la connaissance de l’environnement.

Plus d'information sur le site safaripark25.ru (en russe).

Traîneau à chiens dans la région du Kamtchatka

Crédit : Getty Images/Fotobank

Cette excursion promet de vous transformer en « promeneurs de chiens » (ou en conducteurs d’attelages pour utiliser des termes plus officiels) d’ici la fin de votre séjour. Grâce aux visites qui vont d’une demi-journée à un jour complet, les promenades vous emmèneront à travers les magnifiques paysages de la périphérie de la capitale régionale, en passant par les sommets de trois volcans : l’Avatchinski, le Koriakski et le Kozelski. Un piquenique vous attendra au retour au gîte ! Il est également possible de skier.

Trouvez plus d'information sur kamchatkahuskies.com.

Lac Baïkal, région d’Irkoutsk et République de Bouriatie

Crédit : Lori/Legion Media

Les vents vigoureux qui balayent le lac d’eau douce le plus ancien et le plus profond du monde, le Baïkal, ranimeront tout voyageur lassé. Beaucoup de visiteurs viennent admirer le phoque du Baïkal, une des trois seules races de phoques d’eau douce sur la planète. Les scientifiques se demandent encore comment ces animaux sont arrivés aussi loin de l’océan. Les visiteurs peuvent également faire du bénévolat pour l’organisation du Great Baikal Trail, dont le but est de construire et restaurer un sentier qui contournera l’ensemble du lac. En plus de la mise en place du sentier, il existe d’autres projets dont la création d’un parc pour la préservation et la restauration d’un ancien moulin à eau.

Plus d'information sur greatbaikaltrail.org.

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur Facebook !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.