La Russie abandonnée : le top 7 des lieux les plus effrayants

Spielberg pourrait y réaliser des thrillers « à la russe ». Lynch peut encore y tourner la 3e saison de Twin Peaks. Enfin, si Freddy Krueger était russe, il vivrait sans doute dans une izba terrifiante.

La demeure abandonnée de Tchoukhloma


Crédit photo : andrew_qzmn

Cette demeure abandonnée est située au milieu de nulle part, à quelque 8 km du village habité le plus proche, Tchoukhloma. Anciennement, un charmant château plein de vie, la demeure fut érigée dans un grand village, Ostachevo, qui disparut au XXe siècle suite à l’urbanisation rapide entreprise en Union soviétique.

Le propriétaire du château était un riche marchand de Saint-Pétersbourg qui bâtit la demeure pour sa seconde femme, originaire d’Ostachevo. La maison fut construite dans le style pseudo-russe, un mélange unique d’architecture slave et byzantine.

Crédit photo : andrew_qzmn

Aujourd’hui, la demeure ressemble plus à une maison d’horreur des thrillers russes, et elle est tombée dans l’oubli presque complet, exception faite d’un groupe de bloggeurs enthousiastes qui réunissent les fonds pour la restaurer.

Pour s'y rendre

À 550 km au Nord-Est de Moscou, dans la région de Kostroma, il faut prendre le train pour Galitch. À la station de bus locale, prenez un bus en direction de Tchoukhloma. Depuis le village, vous pouvez rejoindre la demeure à pieds, mais il serait judicieux de demander des indications. 

Monte-charge pour céréales à Tcheliabinsk


Crédit photo : archnest.ru

Au début du XXe siècle, ce monte-charge fut érigé à la périphérie de Tcheliabinsk, dans les montagnes de l’Oural. Avec la construction du chemin de fer Transsibérien, Tcheliabinsk devint un important centre commercial reliant l’Est et l’Ouest du pays.

La ville crût si rapidement, qu’au bout de quelques années, le monte-charge ne se trouvait plus à la périphérie, mais sur la place centrale de la ville. Peu de temps après sa construction, ce bâtiment de huit étages devint le symbole de la ville aux allures d’un gratte-ciel au milieu de maisons résidentielles à un ou deux étages.

Crédit photo : segen.livejournal.com

Aujourd’hui, le bâtiment est complètement abandonné, seule la partie centrale (et la plus élevée) demeure entière. Le monte-charge est fermé aux visiteurs, un parking surveillé a été installé à côté, et il est difficile de pénétrer à l’intérieur.

Pour s'y rendre

Le monte-charge se trouve sur la place commerciale du centre de Tcheliabinsk (à 1770 à l’Est de Moscou), vous pouvez vous y rendre en avion ou à bord du transsibérien.

Maternité abandonnée


Crédit photo : Lana Star

Le bâtiment fut érigé à la fin du XVIIIe siècle sur le territoire de l’hôpital construit pour les participants de la Guerre patriotique de 1812 contre l’armée française de Napoléon et fut, initialement, un hôpital général régional. Il fut transformé en maternité dans la seconde moitié du XXe siècle et fermé pour travaux en 2009.

Crédit photo : Lana Star

La disposition de ce bâtiment à deux étages ressemble à la lettre russe “П”, avec un sous-sol et un grenier. Le plafond s’élève à plus de 5m et, bien qu’il soit complètement abandonné, le site dispose toujours de chauffage central et demeure assez propre. Les bloggeurs et les amateurs des sites abandonnés visitent régulièrement ces lieux.

Pour s'y rendre

L’hôpital se trouve dans la région de Vladimir, à 186 km à l’Est de Moscou.

L’hôtel Nothern Crown, le 5 étoiles abandonné


Crédit photo : Lana Star

L’étrange bâtiment de l’hôtel Northern Crown à Saint-Pétersbourg est hanté par l’esprit de la nostalgie, comme l’immense hôtel Gran Budapest dans le récent film d’Anderson – à ceci près qu’il n’a jamais connu l’époque glorieuse où toutes les chambres étaient occupées.

La construction commença en 1988 et fut menée par la société Yougoslave Monteksgroexport. Le bâtiment devait devenir un immense hôtel 5 étoiles avec 247 chambres et 50 000 m2 de cafés de luxe, salles de réception, couloirs et terrasses. La construction fut brusquement interrompue en 1995 quand le bâtiment était déjà près à 90%, pour ne jamais reprendre ensuite.

Crédit photo : Lana Star

Les fans du mysticisme croient que la malchance du Northern Crown est due à la mort du métropolite de Saint-Pétersbourg Jean qui décéda dans l’hôtel lors de la réception en l’honneur du 5e anniversaire de la banque St. Petersburg.

Pour s'y rendre

L’hôtel est situé au 37, quai Karpovka, à Saint-Pétersbourg.

La demeure Brousnitsyne


Crédit photo : Roman Vezenin

Invisible depuis la rue, cette charmante demeure abandonnée est située dans le quartier industriel de l’île Vassilevski à Saint-Pétersbourg. Elle fut construite par le pétersbourgeois Nikolaï Brousnitsyne, riche propriétaire d’une tannerie locale. L’histoire mystérieuse du bâtiment veut que le célèbre miroir de Dracula y soit caché dans un lieu secret entre les murs.

Selon la légende locale, le miroir y fut amené au XXe siècle du Palais Vénitien où étaient conservées les cendres de Dracula. Peu après l’installation du miroir dans la demeure, la petite fille du propriétaire décéda subitement.

Crédit photo : Roman Vezenin

Après la révolution, le miroir fut transporté au Palais de la culture Kirov, puis renvoyé à la demeure. Après deux autres décès des habitants de la maison, il fut décidé de cacher le miroir dans l’enceinte du bâtiment et personne n’a pu le retrouver jusqu’ici.

Pour s'y rendre

La demeure est située au 27, voie Kojevennaya à Saint-Pétersbourg.

Château gothique oublié de la région de Vladimir


Crédit photo : Sergei Mukhamedov / nedosmi.ru

Le bûcheron russe Vladimir Khrapovitsky tomba amoureux de l’architecture gothique après son voyage en France en 1880. Durant le voyage, il paria qu’il parviendrait à construire une demeure gothique dans la région de Vladimir. En quelques années, il parvint à bâtir un immense château au style gothique français, avec un parc, des lacs, cascades et jardins.

Après la mort de Khrapovitsy, le château fut abandonné. Avant la Seconde Guerre mondiale, il fut occupé par une école technique. Au milieu du XXe siècle, il fut transformé en centre de vacances. Suite à un incendie dans la cuisine, le toit et plusieurs murs du château furent complètement détruits. Aujourd’hui, le bâtiment est totalement abandonné.

Pour s'y rendre

Le château se trouve à 200 km de Moscou, à proximité de la petite ville de Soudogda (3km). 

Stalingrad


Crédit photo : Sergey Melnikoff

Ce n’est pas vraiment un endroit abandonné. Ce site effrayant fut érigé à côté de Saint-Pétersbourg pour le tournage du film Stalingrad, réalisé par Fiodor Bondartchouk. Une ville entière fut bâtie sur le territoire d’une base militaire abandonnée dans le village Saperny, elle est considérée comme la plus vaste décoration d’un film de guerre.

Crédit photo : Sergey Melnikoff

400 ouvriers travaillèrent à la construction du site qui dura 6 mois, pour un coût total de  3 700 000 euros. La décoration recèle de nombreux détails étonnants (par exemple, la grille du cimetière allemand fabriqué entièrement avec des dossiers de lits), et attire de nombreux photographes.

Pour s'y rendre

L’entrée du site est libre. Il est situé dans le village Saperny dans la région de Leningrad (à 30 km au Sud-Est de Saint-Pétersbourg).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.