Augmentation des exportations secrètes russes vers les USA et les pays de l'Otan. Focus

Ministère russe de la Défense/Sputnik
Ces livraisons comprennent des armes, des munitions et des fournitures d'uranium enrichi.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les exportations de marchandises classifiées de la Russie vers l'Otan et d'autres pays ont fortement augmenté en 2021, selon le quotidien économique russe RBC citant des données douanières. Parmi ces pays figurent les États-Unis, la République tchèque, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Estonie, les Pays-Bas, la Chine, l'Inde et les Émirats arabes unis.

Les livraisons sont codées « SSSS » par les douanes. Les biens de cette catégorie reflètent la fourniture d'armes, d'avions, de matériaux nucléaires, etc.

Selon le rapport, les exportations classifiées vers les États-Unis sont passées de 706 millions de dollars à environ 841 millions de dollars.

La plupart de ces importations classifiées se composent d'éléments chimiques radioactifs et d'isotopes radioactifs, y compris des fournitures d'uranium enrichi pour les centrales nucléaires. En outre, la Russie fournit aux États-Unis des munitions pour armes à feu civiles.

Le rapport suggère que ce dernier type de fournitures chutera considérablement dans les mois à venir en raison des sanctions récemment introduites sur les livraisons d'armes à feu et de munitions russes aux États-Unis.

Les livraisons de fret classifié vers l'Europe ont également augmenté. Par exemple, elles sont passées pour l’Allemagne de 173 millions de dollars à 302 millions de dollars. Ces chiffres comprennent majoritairement les livraisons de « produits de chimie inorganique ; composés d’éléments radioactifs ou isotopes ».

Mais la plus forte hausse des livraisons a été enregistrée en République tchèque avec une augmentation de plus de 600 millions de dollars, passant de 102 à 706 millions de dollars. Le pays a reçu des avions, des pièces de rechange pour ces appareils ainsi que pour diverses armes et munitions.

Dans cette autre publication découvrez pourquoi la Russie a abattu un ancien satellite soviétique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies