La Russie infirme toute livraison de bombardiers Su-32 à l’Algérie

MOD Russia/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Alors que des informations sur la prochaine livraison d’appareils Su-32 russes à l’Algérie ont commencé à circuler dans la presse, le Service fédéral de coopération militaro-technique du pays a réagi en les infirmant.

Ce service russe souligne « ne pas confirmer l’information parue sur la Toile sur le prétendu projet de la Russie de remettre un lot d’avions Su-32 [version destinée à l’exportation des bombardiers Su-34, ndlr] à l’Algérie. Aucune production d’avions à l’intérêt de l’Algérie n’est en cours », a déclaré à l’agence Interfax la porte-parole de l’institution, Valeria Rechetnikova.

La fabrication en série de ces appareils destinés à abattre les cibles ennemies aussi bien terrestres que maritimes a débuté en Russie en 2005, et ce, pour les besoins de l’armée russe, et jusqu’à présent, ces aéronefs de Soukhoï ne sont fournis qu’à l’intérieur du pays.

Le chef du Service fédéral de coopération militaro-technique Dmitri Chougaïev avait précédemment expliqué à Interfax que la version du bombardier destinée à l’exportation suscitait l’intérêt de partenaires étrangers, qui demandaient des présentations supplémentaires, mais qu’aucun contrat n’avait encore suivi au moment du commentaire.

Dans cet autre article, nous vous emmenions en images au cœur d’une usine du constructeur aéronautique Soukhoï.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies