Des os de mammouth découverts sur une exploitation gazo-pétrolière de l’Arctique russe

Ensemble sculptural à Khanty-Mansiïsk (Sibérie)

Ensemble sculptural à Khanty-Mansiïsk (Sibérie)

Erwann Pensec

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Sur la péninsule de Yamal (Nord de la Sibérie), au sein de l’une des exploitations du géant gazier et pétrolier Gazprom, ont été découverts des fragments de squelette de mammouth, informe la compagnie sur son site.

Des employés du gisement de Novy Port ont en effet, lors de travaux dans une carrière, mis au jour un bout de crâne ainsi qu’une défense. Les travailleurs ont ainsi entamé la recherche de nouveaux vestiges de cet animal disparu.

Les photos de ces trouvailles ont quant à elles été transmises à des spécialistes afin d’estimer leur valeur scientifique. Les os sont, pour l’instant et sur recommandation des chercheurs, conservés sur le site de leur découverte.

« C'est la deuxième découverte de ce type en 2020, faite dans le district de Yamal. En juillet, les restes d'un mammouth ont été trouvés à Seïakha, sur la rive du lac Petchevalavato, aujourd'hui dans les environs du village de Novy Port. C'est une bonne nouvelle pour les scientifiques de notre région, nous espérons qu'ensemble nous pourrons trouver davantage de réponses aux questions que l'histoire nous a laissées », a commenté Andreï Kougaïevski, président l’administration du district de Yamal.

Dans cet autre article, nous vous annoncions en effet la découverte d’un rare squelette entier de mammouth avec tissus mous sur la péninsule de Yamal.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies