La Russie mettra à point un «ravitailleur» de satellites

Legion Media
Les nouvelles sondes pourront, à l’aide d’un rayon laser, recharger les batteries des satellites spatiaux et prolonger ainsi la durée de leur mission en orbite.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Fin mai 2020, les collaborateurs du département de recherche scientifique et d’accompagnement des technologies de pointe du ministère russe de la Défense ont entamé le travail sur le projet de ravitaillement à distance des satellites se trouvant en orbite.

Laser spatial

Actuellement, c’est un groupe de recherche scientifique faisant partie de la corporation du secteur RKK Energia. Leur projet est fondé sur l’idée de chargement à distance d’engins à l’aide d’un canon électromagnétique, c’est à dire d’un laser.

Lire aussi : Pourquoi en Russie les astronautes sont-ils appelés «cosmonautes»?

Selon le concept du projet, sera envoyé dans l'espace proche un groupe de satellites « ravitailleurs », qui serviront de « retransmetteurs » de l’énergie reçue depuis les stations installées sur Terre ou générée en orbite à l’aide de batteries solaires. L’énergie stockée sera alors retransmise à d’autres satellites à l’aide d’un rayon laser.

« Le projet du futur satellite ressemble à un vaisseau spatial. Le module instrumental contiendra un système de contrôle, des accumulateurs et un chargeur d'impulsions basé sur un ultracondensateur – un appareil qui est un lien intermédiaire entre les batteries et les condensateurs », a expliqué à Russia Beyond l'analyste militaire Dmitri Safonov.

Cela étant dit, ces « ravitailleurs » ne se transformeront pas en « machines à mouvement perpétuel » pour les satellites, mais prolongeront simplement la durée de service des engins spatiaux, notamment dans les zones d'ombre de l'orbite. Ils ne pourront par contre avoir aucune incidence sur l’usure des détails de ces appareils, a ajouté l’expert.

Dans cet autre article, nous vous présentions le fonctionnement des renseignements spatiaux russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies