Une étrange mâchoire du plus grand prédateur du Paléozoïque découverte en Russie

Image d'illustration

Image d'illustration

James St. John/Visual Hunt
Elle appartenait jadis à un prédateur encore méconnu de nos jours.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Dans une mine de charbon de la région de Volgograd (911 kilomètres au sud de Moscou), a récemment été découvert un fossile des plus surprenants : une mâchoire d’helicoprion, l’un des animaux marins les plus déconcertants de la Préhistoire, a annoncé l'Association des Universités Flottantes sur son site.

En effet, cet ancêtre notamment du requin fantôme (dont l’allure est tout aussi extraordinaire), ayant écumé les mers il y a 250-300 millions d’années (Paléozoïque supérieur), était doté d’une mâchoire inférieure en forme de scie circulaire, lui permettant de chasser efficacement les poissons de petite taille. Selon les chercheurs, cette terreur des océans s’imposaient d’ailleurs à son époque comme le plus imposant prédateur sur Terre, pouvant atteindre une douzaine de mètres.

Autre fossile de mâchoire inférieure d'helicoprion

Si d’autres exemplaires de cette mâchoire en spirale avaient d’ores et déjà été découverts en Russie, jusqu’à présent, aucun d’entre eux ne s’était montré aussi complet. Cette trouvaille a donc été remise à l’Institut paléontologique de Moscou, où il fera l’objet d’études plus approfondies.

Dans cet autre article, nous vous présentions justement quelques-uns des animaux préhistoriques ayant peuplé le territoire de l’actuelle Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies