Top 15 des véhicules de police en Russie et en URSS

Vitaly Sozinov/TASS
Les forces de l’ordre russes et soviétiques ont connu un grand nombre de véhicules. Or, si à cet égard quelques modèles étrangers sont parvenus à s’immiscer dans leurs rangs, la plupart de leurs moyens de transports s’avèrent de fabrication nationale.

GAZ-M1

Voiture la plus populaire de l’URSS des années 30, la GAZ-M1 était largement utilisée par la police. Malheureusement, ces véhicules sont aujourd’hui le triste symbole des répressions soviétiques, puisque les services secrets y avaient également recours lors des arrestations des « ennemis du peuple », au cours des Grandes purges.

GAZ-67B

Ce véhicule apparu en temps de guerre est entré dans les rangs de la flotte policière à la fin des années 40. Indispensable sur terrains accidentés, il était alors activement utilisé à la campagne. Néanmoins, dépourvu de toit, il n’était que peu adapté à la conduite en hiver.

GAZ-M20 Pobeda

Dans la période d’après-guerre, la GAZ-M20 Pobeda (Victoire) a été la favorite des chefs de police. Cette confortable voiture a en effet été l’une des premières dans le pays à être équipée du chauffage. Elle était également largement répandue dans les unités de la police routière.

GAZ-21 Volga

La Volga a cependant fini par remplacer la Pobeda, grâce à ses caractéristiques techniques et son confort accrus. Elle s’avérait en réalité plutôt rapide pour l’époque, avec des pics à 130km/h, et ne se débrouillait pas si mal que ça en mode tout-terrain. Trop onéreuse pour la plupart des citoyens, elle a donc surtout été utilisée par la police.

ZiL-130

Il s’agit de l’un des plus connus et populaires camions soviétiques. Le ZiL-130 était impliqué dans l’agriculture, l’industrie et même l’armée. Durant ses cinquante années de production, des dizaines de versions modifiées ont vu le jour. La police l’utilisait pour le transport de détenus ou d’unités spéciales.

RAF-977

Ce van servait non seulement pour le transport d’unités de police, mais également en tant que laboratoire mobile pour enquêtes criminelles.

GAZ-24

Les policiers soviétiques à la campagne ne pouvaient que rêver de ce véhicule. Initialement, la GAZ-24 était utilisée uniquement par les forces de l’ordre des grandes villes, et les officiers du KGB étaient à cet égard les plus chanceux. En effet, ils ont obtenu la version GAZ-24-24, pouvant atteindre une vitesse de 170km/h, soit l’une des voitures les plus rapides de l’histoire de l’URSS.

VAZ-2101 «Jigouli»

Contrairement à la presque luxueuse GAZ-24, la modeste Jigouli était parfaitement accessible pour la police, tant dans les grandes villes que dans les zones rurales. Elle était donc utilisée par tous les départements de police, des patrouilles routières aux enquêteurs.

Lada Niva

Ce légendaire tout-terrain soviétique était l’un des chouchous de la police dans les zones reculées dépourvues de routes et présentant un climat des plus rudes. C’est en de telles conditions qu’il dévoilait son plein potentiel.

URAL-4320

Ce camion a été conçu dans les années 70 mais reste encore aujourd’hui très répandu. Il est largement utilisé, non pas par la police, mais pour le transport des unités de l’OMON, Détachement Mobile à Vocation Particulière.

BMW Série 5 E12

La police soviétique ne disposait pas uniquement de véhicules de production nationale. Certaines unités chanceuses avaient en effet l’opportunité de prendre le volant de modèles de constructeurs tels que BMW, Mercedes, Audi ou Volvo, qui étaient importés en URSS en petites quantités et attribués aux forces de maintien de l’ordre. Même la voiture la plus rapide du pays, la Volga 24-24 avec sa vitesse de 170km/h, souvent utilisée dans les courses-poursuites de la police et des services secrets, ne pouvait rivaliser avec cette BMW, puisque celle-ci dépassait les 200km/h.

VAZ-21093

Cette voiture a été l’une des vedettes des années 90 dans la police russe. Elle était facile à entretenir et présentait de bonnes caractéristiques techniques. Néanmoins, la principale raison de sa popularité était son faible coût, ce qui était un argument de taille pour la Russie en cette décennie de crise.

UAZ-31514

Pendant 25 ans, cette voiture a accueilli à son bord les policiers russes, et notamment à la campagne. Bien qu’elle soit progressivement remplacée par des modèles plus avancés, la fiable et sans prétentions UAZ-31514 demeure l’un des principaux véhicules de la police de nos jours.

VAZ-2110

La VAZ-2110 est surtout utilisée par les agents de la police routière, puisqu’elle se révèle efficace dans les courses-poursuites. Étonnement, même de hauts gradés de la police sont souvent aperçus derrière son volant.

VAZ-2114

Aujourd’hui, la police russe dispose d’une large gamme de véhicules : de Mercedes à des Porsche. Les voitures assemblées dans le pays forment cependant encore l’essentiel de la flotte. Le modèle le plus répandu est ainsi la VAZ-2114, qui peut être vue dans n’importe quelle ville de Russie.

Dans cet autre article, nous vous présentons au contraire les voitures préférées de la mafia russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies