Êtes-vous réellement de taille pour devenir cosmonaute?

I. Snegirev/Sputnik
À conditions extrêmes, préparation extrême. Russia Beyond s’est entretenu avec le formateur principal des cosmonautes au sujet des prérequis pour s’envoler dans l’espace. Serez-vous à la hauteur?

La sélection des premiers cosmonautes de l’histoire a prouvé que les superhéros n’existaient pas que dans les films. Dans les années 50-60, l’espace était en effet une zone inconnue et dangereuse pour les humains, mais des Soviétiques ont suivi un entrainement des plus poussés afin de démontrer que l’homme pouvait tout à fait survivre dans ce milieu hostile.

Aujourd’hui, nous en savons plus sur les effets des vols spatiaux sur notre organisme et la barre n’est plus aussi haute qu’auparavant. Les principales conditions de forme physique pour les candidats sont en réalité les mêmes que celles imposées aux athlètes olympiques : endurance, force, rapidité et agilité.

Lire aussi : Un propulseur spatial fonctionnant à base de vodka élaboré en Russie

Le corps des cosmonautes modernes doit également être résistant à différents facteurs néfastes de l’espace, tels que la surcharge, l’apesanteur, l’hypoxie et les irritations du système vestibulaire. Ils doivent par ailleurs être en mesure de maintenir leur condition physique en vol afin d’empêcher les effets négatifs d’un long séjour en apesanteur (hypokinésie, hypodynamie, microgravité). D’ailleurs, à bord, il existe des machines d’exercice spécialement conçues dans ce but.

Mais que cela signifie-t-il pour le commun des mortels ? N’importe qui peut-il se préparer pour un voyage interstellaire ?

Alexander Serdouk, formateur principal et professeur du département d’entrainement physique des cosmonautes, a listé pour Russia Beyond les exercices nécessaires pour passer avec succès la première étape de sélection.

Note : les standards ci-dessous sont ceux indiqués pour des personnes âgées de 30 à 35 ans.

1. Le Test de Romberg – Il vérifie votre capacité neurologique d’équilibre. On demande en effet aux candidats de se tenir debout, les pieds joints et les yeux fermés, pendant 40 secondes. L’idée de ce test est que l’équilibre provient de la combinaison de plusieurs systèmes neurologiques : la proprioception, le système vestibulaire, et la vision. Si deux de ces systèmes fonctionnent, une personne doit être capable de démontrer un degré suffisant d’équilibre. La clef de cette épreuve est que la vision est retirée. Cela ne laisse donc au candidat que deux des trois systèmes, et s’il souffre d’un trouble du système vestibulaire ou sensoriel, il éprouvera des difficultés à garder l’équilibre.

2. Tractions – 10 répétitions

3. Exercices sur un trampoline – Rotation à 90, 180 and 360 degrés

4. Course de la navette – Courir 10 mètres, 10 fois, en 27 secondes

5. Vélo ergomètre manuel (le même qu’à bord de la Station spatiale internationale) – Cela aide à vérifier le fonctionnement de votre système cardiorespiratoire. Au lieu de faire tourner les roues avec vos jambes, il vous faut cependant le faire avec les bras.

6. Course – 1 kilomètre en 3 minutes et 30 secondes.

7. L’ange sur les barres – Rester dans cette position 25 secondes

8. Saut en longueur – Au moins 2,10 mètres

9. Course sur un tapis roulant BD-2 (le même qu’à bord de la Station spatiale internationale) – En faisant cela, vous vérifierez le fonctionnement de votre système cardiorespiratoire.

10. Plongeon-chute dans l’eau depuis une hauteur de trois mètres – Ce teste démontre le contrôle total de votre corps et de votre esprit. Le candidat se tient droit au bord du plongeoir et doit se laisser tomber droit, sans courber aucune partie de son corps, pour rentrer dans l’eau la tête la première.

11. Apnée – Nager 20 mètres sous l’eau en une seule respiration

12. Natation – 800 mètres en 21 minutes

Si vous éprouvez des difficultés à atteindre ces standards, ne paniquez pas. La prochaine sélection pour intégrer l’équipe de cosmonautes aura lieu dans 2-3 ans, il vous reste donc bien assez de temps pour vous entrainer !

Si vous avez passé haut la main ces épreuves, découvrez dans cet autre article les produits alimentaires qui vous attendront dans l’espace.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies