Le second MS-21, rival russe des Boeing 737 et Airbus A320, a effectué son vol inaugural

Corporation Irkut

Le 12 mai, le second avion de test MS-21-300 a décollé de l’aérodrome de l’Usine d’Aviation d’Irkoutsk (près du lac Baïkal, en Sibérie), rapporte la Corporation Irkout. Ce premier vol a duré 1 heure et 7 minutes à une altitude de 3 000 mètres et une vitesse de 400km/h.

Durant le vol, l’avion a été testé au niveau de sa stabilité et de sa contrôlabilité dans différentes configurations d’ailes, avec train d’atterrissage rétracté ou sorti. L’équipement de bord a également fait l’objet d’essais.

D’après le pilote de test, Vassili Sevastianov, le vol a été effectué sans encombre.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Denis Manturov, a quant à lui déclaré qu’actuellement trois MS-21-300 prenaient part au programme d’essai : deux d’entre eux en vol, tandis que le troisième passe des tests statiques. « Par ailleurs, l’Usine d’Aviation d’Irkoutsk assemble trois autres avions de test », a-t-il ajouté.

Le MS-21 fait partie de la famille des avions de ligne de court et moyen-courrier à fuselage étroit destinés à remplacer les Tupolev Tu-134 et Tu-154. Le MS-21 dispose d’une distance de vol de 6 400 kilomètres et sera en mesure de transporter 211 passagers. Ses caractéristiques en font le rival direct de différentes versions du Boeing 737 et de l’Airbus A320.

Le premier vol de test du MS-21 a été réalisé en mai 2017. En février 2018, la plus importante compagnie aérienne du pays, Aeroflot, a en outre passé commande pour 50 MS-21-300.

Vous souhaitez prendre l’avion en Russie ? Assurez-vous de connaître les nouvelles règles des aéroports moscovites dans les salles d’attente.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.