Un faucon blessé reçoit une prothèse imprimée en 3D par des ingénieurs russes

Rusnano
Le destin de Grom aurait pu connaître une fin prématurée, mais c’était sans compter sur la bonté de quelques spécialistes.

Des ingénieurs russes ont pour la première fois élaboré une prothèse fabriquée à l’aide des technologies de l’impression 3D et destinée à un faucon ayant perdu sa patte après avoir été percuté par une voiture. À noter qu’habituellement, suite à de tels traumas, ces animaux meurent en quelques mois en raison du déplacement des organes internes.

Néanmoins, le Centre de réhabilitation des rapaces de la ville de Novossibirsk, en Sibérie, s’est adressé à différents spécialistes afin de venir en aide à Grom (Tonnerre), ce patient à plumes. Le bureau d’études Optiplane a ainsi tout d’abord effectué les mesures nécessaires, puis la compagnie CML AT et le fabricant d’endoprothèses médicales 3D-BimImplant ont réalisé en quelques heures seulement les plans d’une prothèse en plastique pour le malheureux volatile.

Lire aussi : Pourquoi une division spéciale d’oiseaux de proie veille-t-elle sur le Kremlin?

En février ont ensuite été confectionnés des modèles de test, avant que ne soit imprimée la version finale, en mars, équipée depuis sur son nouveau propriétaire.

Grom a d’ores et déjà commencé à s’habituer à sa nouvelle patte, son asymétrie corporelle a disparu et ses mouvements paraissent bien plus assurés. Selon les experts, le rapace se porte bien.

Malgré cela, le relâcher en milieu naturel sera impossible, car au cours de cet accident, Grom a malheureusement également perdu une aile.

Dans cet autre article nous évoquions le cas de prothèses russes redonnant espoir aux chiens handicapés, une initiative inspirante.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies