Quinze modèles d'autobus dont la Russie peut être fière

La création de l'un des plus longs bus du monde et du premier bus à plancher bas figurent parmi les nombreux projets innovants que l’on doit aux concepteurs soviétiques et russes.

1. AMO F-15

Le premier bus soviétique, construit en 1926 par l'Usine moscovite automobile, actuellement connue sous le nom de ZIL, était l'AMO F-15. Le bus était basé sur le camion soviétique du même nom.

2. ZIS-16

Le ZIS-16S, apparu en 1938, ne fut pas seulement utile comme autobus de passagers. Pendant la Grande Guerre patriotique, cet autobus a été employé régulièrement comme véhicule sanitaire, QG mobile, et émetteur de radio équipé de haut-parleurs. Malheureusement, la plupart des véhicules ont été détruits en raison de leur proximité avec les lignes de front.

3. ZIS-127

Construit en 1955, le ZIS-127 est devenu le premier bus interurbain soviétique. Cependant, quelques années plus tard, l'Union soviétique abandonna l'idée de développer ses propres bus interurbains et décida d'acheter des véhicules Ikarus hongrois. La production du ZIS-127 a pris fin en 1960.

4. ZIS-155

Simple à produire, le ZIS-155 (lancé en 1956) est devenu l'un des premiers autobus soviétiques exportés vers la Pologne, l'Allemagne de l'Est, la Chine, la Mongolie et l'Afghanistan.

5. LAZ-695

Conçu par l'usine de bus de Lvov, le LAZ-695 est entré en service en 1956. Le bus, qui a eu une longue vie, a subi des dizaines de modernisations et a été en service pendant plus de 50 ans, sa production ayant pris fin en 2008.

6. PAZ-672

Malgré son grand âge (le bus a été lancé en 1957), le PAZ-672 peut encore être vu dans de nombreuses villes rurales de Russie où il est utilisé pour le transport local et en tant que corbillard.

7. LAZ-Ukraine-67

Ce bus a constitué une véritable percée, et la conception de sa carrosserie et les caractéristiques techniques ont été fortement louées par des experts. L’Ukraine-67 a remporté plusieurs prix à la 18e Semaine internationale des bus à Nice, en France, y compris le prix du Président de la France.

8. LiAZ-677

Ce bus a débarqué dans les rues des villes en 1967 et est devenu connu sous le nom de « gros bosseur ». Il n'y avait pas de ville en Union soviétique où l'on ne pouvait pas voir ce véhicule.

9. LAZ-360

Apparu en 1970, le LAZ-360 est devenu le premier autobus à plancher bas du monde avec une hauteur de plancher de 360mm au-dessus de la surface de la route.

10. PAZ-3205

Fierté et bijou de l'usine d'autobus de Pavlov (PAZ) depuis 1989, l’autobus PAZ-3205 a même été vendu sur les marchés occidentaux et peut être vu sur les routes des États-Unis, de France, d'Italie, d'Allemagne, du Mexique et du Canada.

11. LiAZ-6212

Après la chute de l'Union soviétique, l'industrie automobile russe est tombée dans une crise profonde, mais certains projets ont perduré. Le LiAZ-6212 a commencé à être produit en 2002, sa conception ayant été lancée au début des années 1990. Le bus est également utilisé en Roumanie, en Serbie et à Cuba.

12. Voljanine-6270

Le Voljanine -6270, qui est apparu en 2001, reste l'un des plus longs bus à pont unique dans le monde.

13. Rythme urbain 12ELF

Un nouveau bus électrique, conçu par l'usine Volgabus, n'a besoin que de six heures pour recharger complètement sa batterie. Il est capable d'opérer une journée complète dans les rues de la ville, et possède une autonomie d'environ 250km avant de retourner au parc pour la nuit afin d’être rechargé.

14. LiAZ-529115

Le LiAZ-529115, surnommé « bateau de croisière » a été conçu pour le transport interurbain dans les conditions climatiques très rudes de la Russie. Il possédait une isolation thermique renforcée, ainsi que des chauffages supplémentaire sur le toit, le plancher et les côtés du bus.

15. KAMAZ Shuttle

Légendaire concepteur de camions, Kamaz peut difficilement être qualifié de leader traditionnel de la production d'autobus. Cependant, en 2016, il a présenté son nouveaubus électrique avec pilote automatique. Le géant russe de l’Internet Yandex coopère avec Kamaz dans la la mise en œuvre des systèmes d’intelligence artificielle du véhicule.

Où les trains russes trouvent-ils leur dernier repos ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies