Cinq faits étonnants sur Vladimir Choukhov, le Gustave Eiffel russe

Getty Images
Telle une longue vue géante, se dresse à proximité du centre-ville de Moscou une structure conique en acier de 50 étages. Il s’agit de l’une des nombreuses constructions innovantes réalisées par le brillant et versatile Vladimir Choukhov, légendaire ingénieur et scientifique soviétique. À l’origine de bien des projets, certaines de ses inventions ont même participé au développement de l’industrie pétrolière américaine.

Si vous séjournez en Russie, essayez donc de trouver un peu de temps pour venir admirer les créations de Choukhov, vous en aurez assurément le souffle coupé. C’est peut-être difficile à croire, mais les premières tours hyperboliques ont été édifiées il y a près de 100 ans, soit bien avant que de célèbres architectes, tels que Norman Foster, n’apparaissent. Voici 5 faits à propos de cet inventeur de génie, qui en étonneront plus d’un.

1. Il voyait grand … et haut

Cet architecte russe a conçu la première tour hyperbolique réticulaire au monde. La tour Choukhov à Moscou est en effet l’une des plus incroyables prouesses de l’ingénierie. L’exposition L’art de l’ingénieur au Centre Pompidou de Paris a d’ailleurs utilisé son image pour son logo. De plus, une maquette plaquée or de six mètres de hauteur de cette tour a été installée au cours de l’expositionLes meilleurs designs et bâtiments de l’architecture du XXè siècle à Munich en 2003.

2. Il est une source d’inspiration universelle

De bien des manières Choukhov a défini les tendances de l’architecture mondiale, et ses idées ont été reprises dans les travaux d’architectes de renom tels qu’Antonio Guadi, Santiago Calatrava et Oscar Niemeyer. Aujourd’hui, la construction de structures en treillis est même développée par les écoles d’architecture de Frei Otto et Norman Foster. Les principes de l’art de Choukhov ont également inspiré les initiateurs du projet de l’une des tours de télévision les plus hautes du monde (610 mètres) à Canton, en Chine.

3. Il a révolutionné l'industrie pétrolière

Choukhov a rendu possible le transport de pétrole et de gaz et a conçu le premier pipeline de Russie ainsi que le premier pétrolier du pays. Dans les années 1920, la compagnie Rockefeller’s Standard Oil a réclamé les droits exclusifs de l’invention du craquage du pétrole, mais il s’agissait en réalité d’une version de la méthode de Choukhov. Il en a résulté que les compagnies américaines en ont acheté le brevet à l’URSS. Au début du XXè siècle, l’US Navy a également fait l’acquisition des brevets de Choukhov pour dresser un mat en treillis sur ses navires de guerre.

4. Il est l'un des pères du réseau ferroviaire russe

Après avoir reçu son diplôme de l’École technique impériale de Moscou, Choukhov a suivi un apprentissage d’un an afin d’étudier les plus récentes prouesses techniques. Il a ainsi visité l’Exposition Universelle de Philadelphie, des usines d’ingénierie à Pittsburgh et analysé la façon dont était organisé le transport ferroviaire américain. Grâce à son travail, plus de 400 ponts ferrés ont été érigés en Russie.

5. Les verrières du GOUM sont signées de son nom

Le plafond de la luxueuse galerie commerciale du GOUM, sur la place Rouge, est l’une des autres élégantes, fonctionnelles, et sublimes réalisations de Choukhov. Il est si grand et minutieux qu’il en devient invisible. Ces trois immenses verrières se reflètent dans la multitude de miroirs présents dans la galerie. Les courbes du plafond rappellent celles des célèbres gares de l’époque victorienne ou encore celles d’une cathédrale médiévale, faisant du GOUM le premier temple de la consommation en Union soviétique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer