L’application russe qui aide les femmes à tomber enceintes

Pixabay
Flo, le nouveau service spécialement réservé aux femmes et développé par les créateurs de la désormais virale Prisma art app, vous aide à tomber enceinte. Cette application innovante, parrainée par la mannequin Natalia Vodianova, gagne en popularité un peu partout dans le monde et lorgne désormais les États-Unis.

D’après un sondage récent, près de la moitié des femmes ont perdu le fil de leurs cycles menstruels. Si c’est le cas pour vous, pas de panique.

Dans le monde moderne, les femmes ont bien d’autres choses à penser : travail, politique, fêtes, nouvelles technologies etc., autant d’activités qui les détournent de cette réalité féminine… sauf lorsqu’elles veulent tomber enceintes.

Flo est une nouvelle application qui suit la santé des femmes des menstruations à la grossesse. Le fonds Flint Capital vient d’investir cinq millions de dollars dans le service en coopération avec la mannequin russe Natalia Vodianova et d’autres investisseurs.

Flo relève près de 50 paramètres différents, explique son fondateur Youri Gourski, l’homme derrière l’application Prisma.

Gourski a commencé à s’impliquer dans le domaine des technologies médicales quand, travaillant pour Sport.com, il a réalisé le potentiel du marché de la santé au féminin. 

Éviter la question

« À quand remontent vos dernières règles ? » est la première question posée aux utilisateurs lorsqu’ils se connectent à l’application, mais Flo vous autorise à sauter cette étape et à y revenir plus tard. L’application apprend à prédire les cycles menstruels, et, d’après Gourski, elle est déjà fiable à plus de 50%. Et cela plaît aux femmes.

« Vous pouvez rentrer les cycles menstruels moyens, mais plus vous utilisez l’application, plus Flo affine ses prédictions, écrit Cracie, utilisatrice de l’application, dans une revue spécialisée. Flo propose également des rappels pour la pilule ainsi que des rappels vous alertant sur le début de votre cycle. Ça change vraiment la vie ».

« La seule chose qui me frustre, ce sont les humeurs, explique une autre utilisatrice. Je ressens parfois des tas d’humeurs différentes, qui ne peuvent pas se résumer à la tristesse, la colère ou autre. Peut-être que s’il y avait plus de sentiments différents ça serait plus sympa et plus simple à utiliser ».

Une communauté de plus de 10 millions de femmes

Flo est utilisé par plus de 10 millions de femmes à travers le monde et prétend aider plus de 100 000 femmes à tomber enceintes chaque mois.

La mannequin et mère de cinq enfants Natalia Vodianova a téléchargé l’application pour la première fois sur les conseils d’une amie.

« Je suis tombée amoureuse de cette application, a-t-elle déclaré dans une interview. Comme les personnes qui l’ont créée sont Russes comme moi, je les ai contactées et leur ai dit : +Il y a plein de choses à faire pour développer votre produit+.C’est comme ça que je me suis retrouvée impliquée dans le projet. Le calculateur de cycle menstruel n’est qu’une des multiples facettes de Flo. Aujourd’hui, plus de 10 millions de femmes utilisent cette application totalement anonyme et elles se sentent plus libres de parler de leurs règles ».

En septembre, Flo lance une campagne visant à briser les préjugés sur les règles et à lever les tabous eu égard aux menstruations et à la santé des femmes en général, a confié à RBTH le porte-parole de la société.

Une nouvelle fonction, Mom&Baby, viendra compléter l’application et permettra de suivre le développement du bébé jusqu’à l’âge d’un an. Des modes spécialement réservés aux adolescentes et aux femmes ménopausées seront également bientôt accessibles.

Lire aussi :

En route pour l’éternité: les Russes veulent envoyer les morts dans l’espace

Médicaments dans l’espace: comment se soigner en apesanteur?

Allo, docteur: le boom de la télémédecine en Russie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.