Un Robocop sur roues équipera bientôt la police russe

kalashnikov.media
Les véhicules seront équipés de boucliers de trois mètres de haut, de vitres pare-balles et de canons à eau.

Crédit : KalachnikovCrédit : Kalachnikov

Envie de manifester en Russie ? Il faudra probablement y réfléchir à deux fois. Bientôt, les manifestants seront confrontés à plus que de simples policiers munis de boucliers, de matraques en caoutchouc et d’armures corporelles. Un monstre arrive, et il est équipé jusqu’aux dents de neuf jets d'eau, de vitres pare-balles et de boucliers en acier de trois mètres de haut.

« De nombreux types de systèmes de protection et d’équipements de police sont développés aujourd'hui dans le monde entier. Ils ont des principes de réalisation différents, mais le but reste le même : protéger les policiers et ne pas nuire aux manifestants », a déclaré à RBTH Vadim Kozioulline, professeur à l’Académie russe des sciences militaires.

Lors de l'expo Armée-2017 qui se tient dans la banlieue de Moscou, le holding Kalachnikov, plus grand fabricant d'armes de Russie, a montré au monde les équipements qui pourraient bientôt renforcer la Garde nationale de Russie : un véhicule blindé appelé « Bouclier » s’est avéré le plus intéressant parmi les différentes options. Il est muni d’un bouclier d'acier impénétrable de trois mètres de haut et de quatre mètres de large. 

« C'est le premier du genre en Russie, mais pas le seul car des véhicules similaires sont déjà utilisés dans le monde pour disperser la foule. La plupart de ses spécificités sont classées, alors nous parlerons de celles qui sont évidentes », a déclaré M. Kozioulline. Tout d'abord, l'expert a mis en évidence les fenêtres depuis lesquelles les officiers peuvent tirer des balles en caoutchouc. Il a ensuite relevé les panneaux latéraux – ils peuvent être ouverts comme des ailes géantes pour offrir une protection accrue.

Crédit : KalachnikovCrédit : Kalachnikov

Des chaînes en métal s'accrochent aussi sous le ventre du véhicule pour protéger les jambes des officiers des cocktails Molotov, des pierres, des battes de baseball et de tout ce qui peut être lancé.

« Aujourd'hui, les forces intérieures de Russie utilisent uniquement des matraques en caoutchouc, des boucliers et des bombes à gaz lacrymogène face à la foule. Ce n'est pas la méthode la plus efficace et la plus sûre pour les deux parties, de sorte qu'il y a un manque à combler avec des équipements modernes, sûrs et fiables », a ajouté M. Kozioulline.

Lire aussi : 

Une Lada du futur spécialement conçue pour l’armée russe

Deux Renault Duster adaptés aux besoins de l’armée russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.