Incroyable mais vrai: 40% des Russes ne boivent plus d’alcool

Archives
Les Russes semblent changer leurs habitudes, et les producteurs de vodka en souffrent.

Près de 40% des Russes ne boivent pas d’alcool. Zéro alcool, rien, pas une goutte … vraiment? Eh bien à en croire un sondage de l’institut russe VTsIOM, c’est la pure vérité.

Comparé aux chiffres de 2009, quand seulement 25% des Russes étaient complètement abstinents, c’est une augmentation massive en un court laps de temps.

Apparemment, 59% des sondés boivent temps à autre, mais pas plus de quelques fois par mois (une réponse qui peut sembler une peu ambigu), alors que 44% de ceux qui boivent régulièrement disent qu'ils ont arrêté au cours des 12 derniers mois.

Seulement 4% ont affirmé qu'ils buvaient actuellement plus qu'avant.

En 2016, RBTH a découvert que les Russes avaient commencé à boire moins vodka. « Les ventes de vodka ont connu une chute catastrophique, explique Alexandra Bourdiak, chercheuse à l'Académie présidentielle russe de l'économie nationale et de l'administration publique. La baisse a été de 13,4% par rapport à la même période de l'année dernière. La principale chute a été enregistrée l'an dernier, quand les ventes de vodka ont diminué de 12,6% par rapport à 2014 ».

L'an dernier, la ministre russe de la Santé Veronika Skvortsova a rapporté que l'espérance de vie des Russes avait augmenté à un peu plus de 71,2 ans et que l'un des facteurs était un « style de vie sain, couplé à une diminution du tabagisme et de la consommation d'alcool ».

 

Lire aussi : 

Gueule de bois soviétique: comment on buvait la bière en URSS

Poutine veut prolonger de quatre ans l'espérance de vie des Russes

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer