@Yourexgirlfriend: un faux cœur brisé bouleverse Telegram

Getty Images
Alors que les autorités russes envisagent l’interdiction de la messagerie Telegram, l’une de ses chaînes publiques gagne rapidement en popularité en imitant les messages d’une jeune femme larguée par son copain.

Le chaîne Telegram intitulée Byvchaïa (L’Ex – @yourexgirlfriend) a été créée le 12 juin et a déjà enregistré plus de 30 000 abonnés en deux semaines seulement. Même les chaînes diffusées par les grands médias comme RT et TV Rain ne peuvent pas se vanter d’une telle popularité.

Le secret de la popularité de Byvchaïa  est assez simple. Elle se présente comme une discussion privée plutôt qu’une chaîne publique, une discussion privée, vous l’aurez compris, avec une ex-copine. 

Tous les messages restent sans réponse (le copain hypothétique l’a peut-être bloquée), mais l’ex continue à écrire. Les mises à jour sont publiées tous les deux jours. Récemment, l’identité de l’auteur a été révélée : il s’agit d’Arthur Chaparyan, comédien stand-up de Moscou.

« Je n’ai aucune idée pourquoi j’écris tout ça )) »

Personnage certes fictif, l’ex affiche une large panoplie d’émotions, alors que le ton et l’humeur de ses messages changent brutalement. Par exemple, elle commence par regretter une dispute :

12 juin

– Salut
– Je crois que je suis allée trop loin

Puis, Byvchaïa commence à dire à quel point elle regrette la rupture :

13 juin

– Salut
– Nous sommes tous les deux allés trop loin cette fois
– Surtout moi

Elle a également contacté son ex-copain de manière impromptue, par « erreur » :

14 juin

– J’ai accidentellement mis un « like » sur ta page ))

15 juin

– Tu fais semblent de ne pas m’avoir vue aujourd’hui ?))

Une fois, elle se lance et envoie une photo :

17 juin

– Je viens de me teindre les cheveux ))

Capture d'écranCapture d'écran

Mais, parfois, la rage l’emporte :

20 juin

– Tu m’as bloquée ?
– Eh ben, c’est si courageux
– Je suis ébahie

23 juin

– Tu ne sais vraiment pas pourquoi je l’ai fait ?
– Ok ))
– Tu es simplement ridicule

Puis, de nouveau, elle est submergée par la tristesse :

26 juin

– J’ai rêvé de toi cette nuit
– Je viens de me réveiller et je me sens un peu vide
– Je n’ai aucune idée pourquoi j’écris tout ça ))

Puis vient le désespoir pur :

27 juin

– Salut, je ne pense pas que je cherche juste une excuse pour t’écrire. C’est vraiment important
– Peux-tu me rappeler le mot de passe pour DeliveryClub ?
– C’est PLEASECOMEBACK ou quelque chose comme ça, non ?
- ?

Si vous voulez ressentir les émotions de quelqu’un qui cherche frénétiquement à revenir en couple avec vous ou juste pour rigoler, abonnez-vous à la chaîne. Ou peut-être vaut-il mieux vous trouver une vraie copine…

Lire aussi : 

Un message sur une belle poitrine ? C’est possible grâce à une startup russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.