Сe qu'ont recherché les Russes sur Internet en 2016

Sergeï Konkov / TASS
Le 8 décembre, Yandex, premier moteur de recherche russe, a publié une étude sur les requêtes des internautes pour 2016, les divisant en catégories.

Dans la catégorie « Événements », les deux premières places sont occupées par les élections parlementaires russes du mois de septembre et la présidentielle américaines du mois de novembre.

L’intérêt pour le scrutin américain a également déterminé l’homme le plus recherché par les internautes russes : le président élu des États-Unis Donald Trump. Il est suivi par la star de The Revenant Leonardo DiCaprio.

Parmi les « premières » de l’année, le nouveau IPhone 7 se classe en tête de liste. Il arrive devant le lancement des trains de la Ceinture centrale de Moscou (MTsK), nouveau transport moscovite, et la sortie sur le marché russe du nouveau modèle du groupe Renault – Kaptur.

Le vote pour le symbole des nouveaux billets de roubles (les villes qui devaient figurer sur les billets de 200 et 2 000 roubles) est l’« Événement-Internet » pour les Russes. Au milieu du classement, l’on retrouve les requêtes pour le millionnaire italien qui danse gaiement avec une femme, vêtu de bikini.

Parmi les mèmes Internet, les Russes sont particulièrement intéressés par les « laboutains », comme les Russes appellent parfois les chaussures du créateur français Christian Louboutin. La popularité de cette marque sur le Web s’explique par le clip du groupe Leningrad, dans lequel ils occupent une place centrale. 

Au top du classement, l’on retrouve également « le pantalon rouge de Peskov » (le secrétaire de presse de la présidence, Dmitri Peskov, a été photographié à une station de lavage de voitures vêtu d’un pantalon rouge vif et d’UGG).

Par ailleurs, le classement recense la célèbre phrase du premier ministre Dmitri Medvedev « Il n’y a pas d’argent, mais tenez bon », qu’il a lancée aux retraités de Crimée en quittant la péninsule, ainsi que la proposition de renommer le café Americano en Russiano, appréciée par le même premier ministre.

En expliquant la méthodologie du classement, Yandex précise que, même si le nombre de requêtes reflète l’intérêt des gens pour un thème en particulier, il ne permet pas d’identifier les sujets les plus intéressants. La liste des thèmes populaires reste pourtant inchangée depuis de longues années : les internautes s’intéressent traditionnellement aux embouteillages et à la météo. Ainsi, les thèmes de l’année choisis sont ceux qui ont connu un regain d’intérêt en 2016. La hausse rapide du nombre de requêtes – les sursauts – est à la base de la composition du classement.n

Lire aussi :

Où les Russes passeront-ils leurs vacances de fin d’année?

Les Russes désignent leurs amis et leurs ennemis

Boissons alcoolisées : la crise change la donne

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.