Les Solovki, archipel de spiritualité dans le Grand nord russe

L'un des plus célèbres archipels du Nord de la Russie, les Solovki, également connu sous le nom d'îles Solovetski, se trouve dans la région d'Arkhangelsk.

L'histoire raconte qu'en 1429, trois moines fuirent le monastère de Kirillo-Belozersky pour le Nord à la recherche d'une nouvelle frontière pour y fonder un ordre beaucoup plus strict. Zossima, Savvati et German, désormais saints consacrés, s'installèrent sur une île pittoresque située à trois jours de bateau de la côte sud de la mer Blanche. L'île avait précédemment servi de sanctuaire païen. Le petit site fondé par Zossima, Savvati et German devint un monastère puissant en l’espace de moins d’un siècle. Les îles Solovetski ont toujours joué un rôle central dans l'histoire russe.

Dans les temps anciens, les îles accueillaient l’un des monastères les plus influents du monde orthodoxe, mais à l’époque de Staline, il fut transformé en un goulag de haute sécurité. Des centaines de milliers de détenus sont morts dans le tristement célèbre camp de Solovki.

Aujourd'hui, les îles Solovki, inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, sont une destination touristique que tout le monde peut visiter. Le voyage vers les îles est, toutefois, loin d'être simple.

Les Solovki peuvent être rejoints toute l'année par mer ou par air. Toutefois, la mer Blanche est généralement navigable de mai à mi-septembre : si vous avez peur de voler, il vous reste encore deux semaines pour explorer les îles Solovki cette année.

En hiver, les Solovki ne sont accessibles que par air. Les vols locaux d’Arkhangelsk (1 231km au nord de Moscou) partent pour les Solovki 2 à 3 fois par semaine, avec quelques changements saisonniers.

Cet automne, nous aurons le plaisir de vous présenter notre projet spécial consacré à l'archipel. Gardez un œil sur notre site et venez explorer les Solovki avec nous !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer