Les îles Solovki, où les fantômes du Goulag sont toujours vivants

Plus de 80 000 citoyens soviétiques sont passés au SLON entre 1923 et 1939, et on estime que près de la moitié d’entre eux sont morts dans les camps

Plus de 80 000 citoyens soviétiques sont passés au SLON entre 1923 et 1939, et on estime que près de la moitié d’entre eux sont morts dans les camps

Elena Potapova

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies