Colmar aux couleurs du constructivisme de Rodtchenko

 Artiste polyvalent, Rodtchenko s'adonnait à la peinture, au graphisme, à la photographie et à la sculpture. Il fut également, entre autres, scénariste, décorateur et costumier pour le théâtre et le cinéma. / Lenguiz. Des livres pour toutes les branches du savoir, 1924. Affiche publicitaire pour le département des éditions d'État à Leningrad

Artiste polyvalent, Rodtchenko s'adonnait à la peinture, au graphisme, à la photographie et à la sculpture. Il fut également, entre autres, scénariste, décorateur et costumier pour le théâtre et le cinéma. / Lenguiz. Des livres pour toutes les branches du savoir, 1924. Affiche publicitaire pour le département des éditions d'État à Leningrad

Service de presse
Une exposition consacrée à Alexandre Rodtchenko, artiste soviétique aux multiples facettes, est actuellement ouverte au public jusqu'au 2 octobre au Musée Unterlinden, à Colmar. Cet événement a notamment été rendu possible grâce au Musée Pouchkine de Moscou, actuel détenteur de la collection privée de ce précurseur du constructivisme.
Ayant pour ambition de renouveler l'art, il considérait son œuvre comme une expérimentation perpétuelle. / Composition sans objet. (N°50). De la série Compositions de mouvements en projets et de surfaces décorées, 1918
Ce précurseur du constructivisme soviétique est considéré comme l'un des pères du design et de la publicité en URSS. / Composition circulo-linéaire, 1915
En 1919, en réponse au célèbre Carré blanc sur fond blanc de Malevitch, il réalisa une œuvre intitulée Noir sur noir. / Composition architecturale, 1919
Lors de l'Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, à Paris, en 1925, Rodtchenko obtint la médaille d'argent. / Club ouvrier de l'URSS. Titre pour l'entrée. Esquisse de l'équipement pour le Club ouvrier du Pavillon soviétique à l'exposition
Il collabora avec de nombreux journaux, magazines et maisons d'édition, qui lui demandèrent d'élaborer des illustrations de couvertures et des travaux de mise en page. / 1924 Variante de couverture du magazine LEF. Portrait-charge d'Ossip Brik, 1924
En 1933, il fut secrètement envoyé sur le chantier du canal de la Mer Blanche. Il eut pour mission d'y réaliser des photographies de propagande, mettant en avant la fin du chantier et l'ouverture du canal. / Pendante. Rond dans un rond (N°9) de la série Surfaces reflétant la lumière, 1920–1921
Il travaillait régulièrement en collaboration avec sa femme, l'artiste Varvara Stepanova. Avec elle, il réalisa notamment plusieurs albums de photographies, dont Les 15 ans du Kazakhstan, L'Aviation soviétique et L'Armée rouge. / Vladimir Maïakovski, 1924
Au-delà de son activité artistique, il fut professeur dans différents établissements, où il enseigna aux étudiants à inventer des objets multifonctionnels à usage quotidien. / Escalier de secours, 1925