En images: la Tchoukotka, ce bijou aux confins de l'Arctique

Andreï Ivanov/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La Tchoukotka est située à l'extrémité nord-est de la Russie et de l'Eurasie. C'est l'un des endroits les plus isolés au monde. / / Fin de l'été dans le sud de la Tchoukotka. Une vue de la vallée Tkachenskaïa depuis le Mont Inakhpak.

La Tchoukotka est la région la plus éloignée, inaccessible et inhospitalière de Russie. C'est aussi la moins explorée. En séjournant ici, vous vous sentez comme un point dans le désert neigeux et silencieux. Les visiteurs de la région seront exposés aux vents de deux océans, verront la flore et la faune uniques de l'Arctique et les monuments mystérieux des anciens habitants de la Tchoukotka. / / Une soirée de septembre venteuse dans la baie de Krest, dans l'est de Tchoukotka (District d'Ioultinski).

Sa superficie de 721.500 kilomètres carrés est plus grande que n'importe quel État européen, et c'est la région la moins peuplée de Russie : les vastes espaces de la région autonome de Tchoukotka comptent seulement 50.000 habitants, dont la moitié appartiennent à de petits peuples du Nord. / / Ciel au-dessus de la baie de Providence dans la mer de Béring, à l'est de la Tchoukotka.

La Tchoukotka est également la seule région russe qui se trouve dans deux hémisphères. Le seul autre endroit de la planète où le 180e méridien passe sur terre est les îles Fidji dans le Pacifique. / / Jour de septembre dans la baie de Krest, dans l'est de la Tchoukotka (District d'Ioultinsky). Les derniers rayons du soleil, la toundra les verra à nouveau dans un an.

La Tchoukotka est située dans la zone de toundra. Durant le court été les baies arctiques, les champignons et les fleurs transforment la toundra en un tapis parfumé et coloré. La première neige commence à la fin octobre, après la période des pluies et du brouillard, et se poursuit jusqu'en juin. / / La route Ioultin-Egvekinot, l'une des rares routes de la Tchoukotka, a été construite dans les années 1940 pour fournir un accès aux mines d'étain et de tungstène.

La Tchoukotka est bordée par l'Arctique et l'océan Pacifique. Ainsi, lorsque vous arrivez à Cap Dejnev (la pointe la plus orientale de la Russie), vous pouvez voir l'Arctique sur votre gauche et le Pacifique sur votre droite, l'Amérique du Nord en face de vous et la toundra infinie de l'Eurasie du nord-est derrière vous. / / Fin du monde : une vue sur le détroit de Béring. Au-delà du brouillard, le continent américain.

Un des monuments les plus mystérieux de la culture arctique, l'allée des os de baleine, est situé sur l'île d'Yttygran dans le sud-est de la Tchoukotka. L'île n'a jamais été habitée et héberge deux rangées d'environ 500 mètres des côtes et d'avirons de baleines géantes du Groenland. Les côtes mesurent cinq mètres de haut. / / Une journée d'août près d'Anadyr. Vue du mont St Dionisius.

Un autre monument intéressant hérité des anciens Eskimos sont les pétroglyphes de Pegtymel. Ce sont des dessins gravés sur les falaises à 20-30 mètres de hauteur. Les dessins, qui ont près de 2000 ans, montrent des scènes de chasse, ainsi que d'étranges créatures ressemblant à des humains avec des têtes en forme de champignon. Les scientifiques débattent toujours afin de savoir ce que les anciens Eskimos ont essayé de dépeindre. / / Une vue de la baie de Providence depuis le mont Vikhr (mer de Béring à l'est de la Tchoukotka).

L'Oblast autonome de Tchoukotka possède d'un véritable bijou arctique, la réserve de l'île Wrangel, souvent dénommée « maternité » des ours polaires. L'île Wrangel est inégalée parmi les autres îles de l'Arctique en termes de biodiversité, surpassant l'ensemble de l'archipel arctique canadien. / / Lune d'août sur la baie d'Anadyr et une centrale éolienne.

Lorsque la Tchoukotka est plongée dans la longue nuit arctique, le soleil n'apparaît que quelques heures par jour. / / Nuits blanches dans la baie de saint Laurent (mer de Béring). Il y a encore des plaques de neige et de glace à la fin juin.

Si vous venez ici en hiver, vous serez récompensé par le phénomène naturel unique des aurores boréales. / / Aurores boréales en mars. Les deux points lumineux sur la gauche sont un défilé mineur des planètes, la conjonction de Jupiter (au-dessous) et Vénus (au-dessus).

De Moscou, la capitale de la Tchoukotka, Anadyr, n'est accessible que par avion. Les déplacements  en Tchoukotka sont rendus difficiles par l'absence de routes, de sorte que vous ne pouvez aller d'un village à un autre qu'en hélicoptère ou en avion. En été, il est possible d'atteindre certains villages par voie maritime. / / La fin d'une courte journée de janvier (vers midi) sur le mont Saint-Dionisius.

Pour visiter n'importe quel endroit de Tchoukotka, vous aurez besoin d'un permis du FSB (Service fédéral de sécurité) en raison de la proximité avec la frontière entre la Russie et les États-Unis. Si vous envisagez d'aller en Tchoukotka, le mieux est de contacter une agence de voyages et de s'y rendre avec un groupe organisé. / / La toundra dans l'obscurité de la longue nuit d'hiver.

La population indigène de la Tchoukotka, les Tchouktches et les Esquimos, sont des peuples joyeux, qui aiment se divertir. Chaque hiver, ils organisent des courses de chiens de traîneau et de cerfs. En été, ils organisent le Festival Béringie, sur la côte du détroit de Béring. La saison estivale est couronnée par le festival folklorique indigène Ergav qui se tient à Anadyr, la capitale de la région. / / baie d'Anadyr en octobre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies