Un café employant des SDF ouvrira ses portes à Saint-Pétersbourg

Pixabay
Un projet inspiré d'initiatives britanniques qui pourrait permettre la réinsertion d'une vingtaine de personnes dans la société par an.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La capitale culturelle russe accueillera prochainement un établissement culinaire d’un nouveau genre et à visée de bienfaisance, puisqu’il permettra à des personnes sans domicile fixe de réintégrer progressivement la société, a annoncé sur sa page Facebook Grigori Sverdline, directeur de Notchlejka, organisation venant en aide aux individus dans cette situation à Moscou et Saint-Pétersbourg.

« Les résidents de nos refuges de réhabilitation passeront 3-4 mois de stage dans le café – ils y travailleront comme serveurs, commis de cuisine, se chargeront des approvisionnements. Et ensuite, ils intègreront, alors déjà avec de l’expérience, des postes au sein d’autres établissements, et à leur place les suivants prendront la relève », décrit-il le principe de ce projet, inspiré d’initiatives similaires qu’il avait découvertes à Oxford et Londres.

Au total, Sverdline ambitionne que, par an, 15 à 20 personnes puissent ainsi se réinsérer dans la vie professionnelle. Les bénéfices réalisés par le café seront quant à eux alloués au fonctionnement des refuges de l’association.

Pour le moment, Notchlejka est par conséquent à la recherche d’un local dans le centre de la ville, ainsi que d’un chef cuisinier et d’un manager intéressés par une telle aventure humaine. Sverdline a en outre lancé un concours pour imaginer le nom de l’établissement – les internautes sont conviés à faire part de leurs propositions en commentaire de la publication.

Dans cet autre article, découvrez comment le Samusocial français apporte son précieux soutien aux sans-abris moscovites.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies