Retour en images sur l’édition 2021 du défilé militaire de la Victoire à Moscou

Un vétéran lors du défilé militaire sur la place Rouge dédié au 76e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

Un vétéran lors du défilé militaire sur la place Rouge dédié au 76e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

Kirill Zykov/Agence Moskva
Malgré le mauvais temps, la parade militaire s’est tenue sur la place Rouge pour commémorer le 76e anniversaire de la fin de la Grande Guerre patriotique.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Ce que l'on appelle traditionnellement le « régiment présidentiel » inaugure la cérémonie en défilant devant les rangs de soldats, les officiers militaires, les invités d'honneur, ainsi que le président, Vladimir Poutine.
Plus de 12 500 militaires, accompagnés de 200 pièces d'armement, ont défilé dans le centre de Moscou et sur la place Rouge le 9 mai, alors que la Russie célébrait le 76e anniversaire de la fin de la Grande Guerre patriotique (nom donné en Russie au front de l’Est, ayant duré de 1941 à 1945).
Des militaires russes traversant la place Rouge en portant des uniformes soviétiques de la Seconde Guerre mondiale et des mitraillettes PPSh.
Ils sont suivis par des milliers de soldats terrestres en uniformes de parade contemporains, armés des derniers fusils d'assaut AK-12 de production nationale.
Les dames qui défendent la patrie ont également rejoint les troupes régulières sur la place Rouge. L’on a dénombré jusqu'à 400 femmes militaires défilant aux côtés de leurs homologues masculins, tous accompagnés des derniers véhicules militaires du pays.
Les cosaques ont également envoyé leurs troupes cette année pour célébrer le 76e anniversaire de la fin de la Grande Guerre patriotique.
Prendre part aux défilés militaires à des dates symboliques est considéré comme un honneur parmi les militaires russes. Chaque soldat qui défile sur la place Rouge à une telle occasion reçoit une médaille, une semaine de vacances supplémentaire, et même une prime.
Le T-34, char légendaire qui a renversé le cours de la Seconde Guerre mondiale, ouvre traditionnellement le défilé. Ces machines de combat rétro entièrement opérationnelles peuvent être vues (et vous pouvez même faire un tour à leur bord) au parc Patriote, dans la région de Moscou.

Lire aussi : Pourquoi les meilleures armes soviétiques ont vu le jour dans des prisons

Le dernier lance-roquettes multiple TOS-2 Tossotchka. Cette arme tire des projectiles thermobariques utilisant l'oxygène ambiant pour générer une explosion à haute température. Ils sont conçus pour détruire des bâtiments, ainsi que pour mettre hors d'état de nuire des véhicules légèrement blindés.
La dernière modification russe des chars T-72B3 avec blindage réactif explosif Relikt, ce qui la rend comparable au char T-14 Armata de nouvelle génération. Le pays démontre ainsi que la « peau » du vieux monstre soviétique est devenue plus épaisse et peut résister aux armes modernes.
Ce RS-24 Yars armé d'un missile balistique intercontinental porte une charge utile de 10 tonnes, ce qui signifie qu'il peut être équipé de 15 missiles balistiques MIRV, chacun ayant une puissance comprise entre 150 et 300 kilotonnes.
Des hélicoptères de transport lourds russes Mi-26 survolant la place Rouge. Ces oiseaux de fer sont utilisés par des opérateurs militaires et civils, et s’avèrent les hélicoptères les plus grands et les plus puissants à avoir été produits en série.
Le bombardier Su-24 est un avion d'attaque supersonique, capable d’opérer par tous les temps, développé en Union soviétique. Il est doté d'une aile à géométrie variable, de deux moteurs et de deux sièges côte à côte pour son équipage.
L'équipe de voltige aérienne des Preux russes dessine traditionnellement le tricolore russe dans le ciel moscovite pour symboliser la clôture du défilé militaire.

Dans cet autre article, observez en images comment les habitants de l'URSS ont fêté la victoire sur l’Allemagne nazie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies