Que les Russes pensent-ils du passeport vaccinal?

Mahmoud Issa/Keystone Press Agency/Global Look Press
Alors que l’introduction d’un tel document est le sujet de vifs débats à travers le monde, qu’en dit la population russe? Un récent sondage fait la lumière sur sa vision en la matière.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

35% des Russes se disent en faveur de la mise en place d’un passeport immunitaire (pour les personnes ayant reçu un vaccin ou ayant guéri de la maladie et présentant des anticorps), contre 29% de personnes opposées, révèle une enquête du Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM). 30% avouent y être indifférents, tandis que 6% ont préféré s’abstenir de répondre à cette question.

Pour les participants favorables, les principales raisons invoquées sont la liberté de déplacement vers une autre région ou un autre pays (16%), l’assurance de ne pas pouvoir être soi-même infecté et de ne pas contaminer autrui (16%), la garantie que le détenteur est immunisé (15%), la lutte contre la propagation du virus (11%) et la nécessité d’un contrôle et de statistiques (10%).

Pour ce qui est des individus se positionnant contre cette mesure. Ils sont 18% à la juger « stupide », « inutile » ou « dénuée de sens ». 15% craignent également que des restrictions soient imposées à ceux ne disposant pas d’un tel passeport et 14% estiment que cela engendrerait une discrimination et une division de la société. Enfin, 10% ne font pas confiance aux vaccins, ne veulent pas se faire vacciner ou ne croient tout simplement pas au coronavirus, tandis que 9% insistent sur le fait que la vaccination serait alors implicitement forcée, alors qu’elle doit, selon eux, rester volontaire.

Néanmoins, concernant un éventuel passeport immunitaire à destination des voyageurs internationaux, le clivage s’atténue. 56% des sondés déclarent en effet être pour, contre 16% de contres. 54% d’entre eux pensent que cela accorderait aux touristes plus de possibilités, 37% avançant au contraire que cela entrainerait plus de limitations pour eux.

Ce sondage a été réalisé le 24 mars auprès de 1 600 citoyens russes âgés de plus de 18 ans.

Dans cet autre article, nous nous intéressions aux innovations ayant connu un essor en Russie grâce à la pandémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies