Le Saint-Pétersbourg de Fiodor Dostoïevski en de sombres et mélancoliques photographies

Valeri Degtiarev
L'un des plus anciens photographes vivants de Saint-Pétersbourg capture les coins les plus cachés de la capitale impériale.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le photographe Valeri Degtiarev (né en 1937) se consacre à la photographie artistique depuis 1969. Il a toujours été inspiré par la « beauté délibérée » du vieux Saint-Pétersbourg, une ville construite selon un plan précis.

Son objectif a capturé les humbles recoins sans apparat qu'il a rencontrés en errant dans les labyrinthes des célèbres cours-puits de Saint-Pétersbourg. Même si vous connaissez bien la ville, vous serez surpris de la façon dont elle se réfracte dans le regard du photographe.

En outre, la série de photos de différentes années « Ville délibérée » donne naissance à une ambiance sombre et mystérieuse – il semble que c'est précisément ainsi que Fiodor Dostoïevski voyait la cité.

Titanic, 2005
Tourbillon, 1999
Le monde renversé, 2000
Vers la lumière, 2002
Apocalypse, 2007
Le lien des temps, 2008
Noir sur blanc, 2008
Rythme, 2008
Colombe, 2000
Jours de la semaine, 2002

L'exposition « Ville délibérée » sera inaugurée au musée et centre d'exposition ROSFOTO de Saint-Pétersbourg à partir du 20 février 2021.

Dans cet autre article, admirez les somptueux intérieurs d’appartements saint-pétersbourgeois, témoins du faste d’antan.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies