Plus sincères et plutôt bienveillants: portrait de la jeunesse russe d’aujourd’hui

Panca Syurkani/Russia Beyond

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM) a effectué une enquête à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée le 12 août, et dont l’objectif était de dresser le portrait de la jeune génération russe d’aujourd’hui.

Comment se caractérise-t-elle ? Les résultats de l’étude montrent que les jeunes Russes sont sociables (72% du total des sondés), un avis que partagent les principaux concernés, avec 77% des personnes interrogées et âgées de 18 à 35 ans.

En outre, il est estimé que la jeunesse est plutôt bienveillante (51%), qu’agressive (34%), ouverte et amicale (52%) plutôt qu’hautaine (35%) et plus souvent compatissante (47%) qu’indifférente (42%), selon les représentants de cette tranche d’âge.

Qui sont les Russes les plus suivis sur Instagram? 

Si 48% des jeunes se jugent cyniques, la perception globale de leur génération comme telle s'établit à 44% (-7% par rapport à 2019). Ils sont vus comme plus sincères (41%, soit +6%), jugés actifs (48%) et prêts à venir en aide (49%).

Les avis sont néanmoins divisés quant à leur niveau de culture : 45% des répondants qualifient la jeunesse de cultivée, tandis que 42% pensent le contraire. La jeune génération apparaît cependant polie, selon l’avis de 53% des sondés, aime le sport (65%), prend soin de sa santé (48%) et se préoccupe de son apparence (71%).

Plus de la moitié des Russes considèrent enfin que les jeunes sont plus orientés sur les biens matériels (77%) que spirituels (14%).

L’étude a été effectuée le 9 août 2020 auprès de 1 600 citoyens de Russie âgés de 18 ans et plus. La marge d’erreur statistique ne dépasse pas 2,5%.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi la jeunesse russe dit « niet » à l’alcool.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies