Les Russes sont-ils eux aussi devenus des aficionados de l’ordinateur?

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Alors que l’informatique s’est immiscée dans les moindres recoins de notre quotidien, qu’en est-il de la Russie ? Sa population est-elle, elle aussi, familière des claviers et souris ? C’est pour le savoir que le Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM) a réalisé une étude, dont elle a récemment publié les résultats sur son site.

Ainsi, il est tout d’abord intéressant de noter que, si en 2010 47% des Russes ne possédaient chez eux aucun ordinateur (90% en 2001), ce taux a aujourd’hui diminué de plus de moitié, pour atteindre 22%. Or, si l’on remarque que le nombre de personnes à posséder un seul ordinateur chez eux est en baisse (de 47% à 44% entre 2010 et 2020, 8% en 2001), cela s’explique par le pourcentage de sondés en possédant plusieurs. Cet indicateur est en effet passé de 4% en 2010 (0% en 2001) à 34% cette année.

Par ailleurs, s’il y a 10 ans la majorité des répondants (53%) assuraient ne jamais se servir d’un ordinateur à la maison (contre 25% aujourd’hui), la proportion dominante (37%) admet à présent s’en servir tous les jours (contre 22% en 2010).

L’ordinateur semble également devenir de plus en plus incontournable au travail. En effet, de nos jours, 36% des participants à l’enquête ont affirmé s’en servir pour leur activité professionnelle ou leurs études, contre 13% en 2010. 46% continuent toutefois à ne jamais y avoir recours ; ils étaient auparavant 69%.

En ce qui concerne le but de l’utilisation par les Russes de cet outil, la part du lion revient à Internet (qu’il s’agisse de la recherche d’informations, d’achats en ligne, ou encore des réseaux sociaux), qui est cité comme la principale motivation d’usage par 79% des sondés (63% en 2010). Viennent ensuite le travail (48% en 2020, 49% en 2010), la musique et les films (30% en 2020, 34% en 2010), les études (22% en 2020, 16% en 2010), ainsi que les jeux vidéo (13% en 2020, 20% en 2010).

À noter que ce sondage a été réalisé le 26 juillet auprès de 1 600 citoyens russes âgés de plus de 18 ans.

Dans cet autre article, nous vous présentions cinq arnaques par Internet et téléphone à esquiver en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies