Dix photos qui PROUVENT que les Russes ne savent pas sourire

Mariage, dîner de fête, pendaison de crémaillère, naissance de votre premier enfant, rien de tout cela n'est une raison pour être joyeux, nous le savons tous. Mais dans le cas de la Russie, on ne prend pas ce genre d’affirmations à la plaisanterie!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Selon un récent sondage, plus de 80% des Russes se sentent heureux… tout comme ce groupe de joyeux lurons. Ils ont vraiment hâte de commencer leur vie ensemble, « jusqu'à ce que la mort les sépare »

Ce mariage de 1978 semble un peu sinistre, mais rappelez-vous : les Russes préfèrent simplement ne pas montrer leurs émotions trop tôt. Sauf si vous êtes le gars de droite, qui a l'air assez froid de prime abord, mais qui bout littéralement à l'intérieur.

Maslenitsa (équivalent de Mardi gras) est l'une des fêtes russes les plus joyeuses. Tout le monde fait des crêpes, les gens se réunissent dans l’allégresse… la seule personne qui a l'air heureuse est la dame du milieu. Mais savons-nous vraiment ce qu'il y a à l'intérieur de cette cigarette ?  Des inspections répétées révèlent également un soupçon de sourire sur le visage de la femme à l'extrême gauche... là encore, cela pourrait être simplement parce qu'elle venait de goûter à ce que tient la première.

Premier jour d'école ! Ah, ce sourire si particulier du 1er septembre, plein de cette innocence insouciante et enfantine… qu'on se souvient d’avoir vue sur les visages des personnes âgées dans le cortège funèbre de Joseph Staline.

Et maintenant, voyage dans le temps. Nous sommes le 1er septembre 1954. L'un des enfants semble savoir que l'autre le/la trompe, mais, comme tout enfant russe sensé, il/elle a décidé de reporter la bagarre à la fin de la séance photo.

Comme tout le monde, les Russes adorent les réunions de famille. C'est tellement cool quand vous pouvez cuisiner des mets délicieux et chanter des chansons joyeuses toute la nuit... Cette photo nous ramène en 1974, dans la maison d'une famille de la classe ouvrière soviétique. Soit dit en passant, cela se passe juste au moment où Rush sortait son hymne rock frappant Working Man. Le garçon du milieu semble super déterminé à maîtriser le solo de guitare sur un accordéon, tandis que la famille dans son dos sourit nerveusement ... tout le monde sauf le jeune papa du milieu, qui, apparemment, ne pouvait pas retenir son chagrin, et a vraiment abusé de la vodka plus tôt que tout le monde.

Les Russes adorent aussi les concerts, surtout quand il s’agit de groupes étrangers. Apparemment, cette photo a été prise lors d'un show de Deen Reed en 1979 à Moscou. Regardez ces filles - elles pouvaient à peine se contrôler ! Les choses étaient plus endiablées ce soir-là que lors d’une conférence du Parti communiste. Heureusement, l’habitude consistant à brandir des soutiens-gorge et des culottes sur scène ne serait pas tolérée pendant encore cinq ans.

Vous pourriez penser que les Russes ont adopté l'habitude de ne pas sourire pendant l'époque soviétique (la rumeur voulait que sourire à la mauvaise personne se transformerait rapidement en divulgation involontaire de secrets d'État à la CIA). Cependant, cette joyeuse cérémonie de mariage de 1913 prouve que les racines de ce phénomène sont en fait plus profondes... Bien que, à la réflexion, la famille aurait pu être au milieu d'une lutte massive contre le fils cadet se faisant coiffer à la Oscar Wilde, la mère n'ayant pas réussi à l'arrêter à temps.

Regardez cette photo. Pouvez-vous repérer le cosmonaute russe ? Vous n'avez pas besoin de regarder le drapeau, n'est-ce pas ? La joie du Russe rappelle une personne qui vient de se rendre compte qu'il a mis par erreur sa pizza surgelée dans la cage à oiseaux de son canari - et ce dernier au four... il y a 20 minutes.

Astuce pro : Vous n'avez pas envie de sourire ? Il suffit de mettre un masque de protection et de dire à tout le monde que vous souffrez à cause de la dernière vague panique qui s'empare du monde de temps à autres.

Rendez-vous ici pour en savoir plus sur la variété éblouissante des sourires russes que notre culture a à offrir. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies