Combien de Russes travaillent en freelance?

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Pratiquement un Russe sur dix, 11% pour être plus précis, se qualifie de travailleur en freelance, d’après une récente étude effectuée par le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM). En outre, quelque 25% de la population ont avoué vouloir passer à ce format de travail.

Parmi les motifs mentionnés, ils évoquent l’augmentation des revenus (34%), l’indépendance vis-à-vis de l’employeur et la liberté d’action (24%), la possibilité de bénéficier d’un emploi du temps plus souple (18%) ou encore de plus de loisir (10%).

Toutefois, la perception même de ce mot diverge – pour 15% des sondés, une personne en freelance est un travailleur libre ou se trouvant du travail de manière indépendante, pour 5% un autoentrepreneur et pour autant de personnes un individu travaillant à distance. D’ailleurs, 66% des personnes interrogées n’ont pas pu donner une description à ce terme.

Cette même étude a par ailleurs montré que les Russes estiment qu’au cours de ces trois dernières années le nombre de personnes travaillant en freelance est allé croissant, avis que partagent quelque 48% des sondés, principalement chez deux tranches d’âges : de 18-24 ans et de 25-34 ans.

L’enquête a été menée le 24 février auprès de 1 500 citoyens de Russie de plus de 18 ans.

Dans cet autre article, nous vous expliquons s’il est difficile de trouver un emploi en Russie quand on est étranger.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies