Football & alcool: les Russes disent «niet» à la bière dans les stades (sondage)

Monika Skolimowska/Global Look Press
Le stéréotype des Russes amateurs de boissons alcoolisées semble avoir du plomb dans l’aile!

90% des Russes considèrent la consommation de bière dans les stades lors d’événements sportifs inappropriée, révèle une récente enquête du Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM).

Aux yeux des participants, le plus adéquat est en effet de se désaltérer à l’aide de ce breuvage chez soi (76%) ou chez des proches (73%), voire en pleine nature (53%), mais surtout pas dans les stades (9%), et encore moins dans la rue (2%).

Ainsi, 80% des sondés accueillent négativement la récente proposition faite au parlement d’abroger la loi datant de 2005 et interdisant la vente de bière au stade lors de matchs de football. Ils ne sont par ailleurs que 5% à approuver cette idée, tandis que 15% se disent indifférents.

Pour justifier ce rejet massif, 46% affirment que la consommation d’alcool peut entrainer des comportements agressifs et malvenus. 12% considèrent quant à eux que la consommation d’alcool et les matchs sportifs sont incompatibles et 7% jugent que l’alcool n’a tout bonnement pas sa place lors des événements de masse.

Pour rappel, en 2018, lors de la Coupe du Monde de la FIFA s’étant tenue en Russie, la prohibition de la bière dans les stades avait été temporairement levée. Face à l’absence de débordements, plusieurs voix se sont depuis élevées pour abroger cette loi.

Ce sondage a été réalisé en novembre 2019 auprès de 1 600 citoyens russes majeurs. La marge d'erreur ne dépasse pas les 2,5%.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi les jeunes en Russie renoncent massivement à l’alcool.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies