La Russie, nation européenne ou non? La population tranche

Russian Look/Rodolfo Buhrer/Sergueï Voronine/Maxim Korotchenko/Global Look Press
Alors que cette question taraude depuis des siècles le pays, les principaux concernés auraient-ils enfin choisi leur camp?

Le sentiment d’appartenance à l’Europe est en forte baisse chez les Russes, constate une nouvelle étude du Centre d’analyse Levada.

En effet, alors qu’en août 2008 ils étaient 52% à considérer leur nation comme une partie intégrante du Vieux continent (contre 36% à penser le contraire), ils ne sont aujourd’hui plus que 37% (contre 55% à juger l’inverse). Une évolution se manifestant également dans leur identification personnelle : 33% des Russes se disent Européens (35% en 2008), tandis que 63% d’entre eux affirment ne pas l’être (52% en 2008).

D’ailleurs, le nombre d’indécis apparaît lui aussi en chute libre, signe que les locaux semblent s’être finalement résolus à trancher cette question faisant depuis des siècles débat.

À noter que ce sondage a été réalisé auprès de 1 608 individus majeurs, résidant dans 50 régions de Russie.

Dans cet autre article, nous tentons nous aussi d’apporter notre réponse à cette interrogation : la Russie, Europe ou Asie ?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies