Que les Russes ont-ils pensé de l’épisode final de Game of Thrones? (Alerte spoilers)

HBO/2019; Legion Media
«La dernière fois que j’ai été aussi en colère, c’est quand l’Union soviétique a chuté!». Comme la majorité des fans de Game of Thrones, les Russes ont été profondément déçus de l’épisode de clôture de la série la plus populaire de tous les temps.

Plusieurs jours avant la sortie de l’épisode final, le public a commencé à se lamenter et à exprimer sa nostalgie quant à sa venue, marquant la fin d’une saga, voire même celle d’une ère.

Voici le message de Duran, un utilisateur de Twitter, résumant à merveille la situation d’alors :

« C’est dommage que dans quelques jours la série que tous regardent ne sera plus. Cette série qui unissait les familles et aidait à combler les blancs gênants dans les conversations entre collègues. Ton père va revenir à ses Guerres de flics [série russe], ta mère à ses séries turques, ta sœur à ses drames coréens, et toi à tes séries de Netflix. La communication interne de la famille va se désynchroniser, vous cesserez de vous comprendre les uns les autres, vous deviendrez des étrangers les uns pour les autres. La tour de Babel du XXIe siècle sera oubliée et détruite. Un jour, après avoir surmonté les sept saisons de Sons of Anarchy, tu iras à la cuisine et surprendras ton père, le regard trouble et fixant la fenêtre couverte de givre. "L’hiver vient", diras-tu de manière à peine audible. La gorge serrée, il répondra "Ce qui est mort ne saurait mourir". "Dracarys", s’exclamera alors ta mère dans ton dos. "Hodor !", résonnera la voix de ta sœur depuis sa chambre. Et le monde sombrera dans l’obscurité ».

Néanmoins, après la diffusion du dernier épisode, l’humeur générale a radicalement changé…

« La dernière fois que j’ai été aussi en colère, c’est quand l’Union soviétique a chuté ! », assure l’internaute David Artzman.

« Comment le mur s’est-il reconstruit de lui-même ? Comment Daenerys a-t-elle une aussi énorme armée d’Immaculés, si elle en avait seulement 8 000 au départ ? Comment les Dothrakis ont-ils survécu ? Pourquoi bord*l ont-ils fait de John un Targaryen ? Pourquoi a-t-il été ressuscité ? Pourquoi les Sans-Visage ne se sont-ils pas vengés d’Arya ? Pourquoi Jaime Lannister traverse six saisons de rédemption pour ensuite juste cracher sur tout ça ? Pourquoi Tyrion, que tout le monde considérait comme le plus grand esprit de Westeros, est soudainement devenu stupide ? Pourquoi le personnage duquel personne n’en a rien à fo*tre durant environ huit saisons est à présent roi ? Pourquoi bord*l ai-je regardé la saison 8 ? »,se demande de son côté Andreï Pereverten.

AlexZ4 écrit quant à lui : « Que dirons-nous aux scénaristes ? – Dracarys ! »

« Non mais d’où il reste autant d’Immaculés et de Dothrakis, si après la bataille contre le Roi de la Nuit il n’en restait que quelques centaines ? Quoi, ils se multiplient par gemmiparité ? », s’indigne rissa.

« Une époque s’est achevée. Et le plus étrange, cette finale n’a provoqué aucune émotion. Même pas un arrière-goût amer. Juste du vide », se désole Gleb Tchahan.

« Pourquoi ont-ils ressuscité John Snow ? Pour le renvoyer à la Garde de Nuit ? », s’étonne Rinat Aguichev.

« Comment rester silencieux toute la saison, être défoncé sous un arbre, et ensuite devenir roi. Je n’ai pas de mots … »,se lamente de son côté Kotovsky.

« Vous voyez comme il [Bran] est rusé ? Il a dit à tout le monde qui était le véritable roi, a encadré John, s’est débarrassé de Dany, et s’est lui-même assis sur le trône. Bien entendu, la fin était un 7/10. », a publié Nikita Nikoulenkov.

L’internaute Andreï Bykovski affirme quant à lui : « J’envie ceux qui n’ont pas regardé Game of Thrones ! Ne regardez pas ça ! »

« Au moins la lignée de Ghost a fini avec dignité ! »

Dans cet autre article, nous vous proposons notre sélection des séries télévisées russes les plus connues.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies