Faites connaissance avec les pom-pom girls les plus charmantes de Russie

Salavat Yulaev
Admettez-le, si vous regardez les matchs sportifs, ce n’est pas seulement pour le jeu, mais également pour les acrobaties des pom-pom girls. Choisissez donc la meilleure équipe parmi les supportrices de Russie.

Green Heart (Cœur vert)

Les pom-pom girls du club de hockey Salavat Ioulaïev de la ville d’Oufa (1 165 kilomètres au sud-est de Moscou) sont facilement reconnaissables grâce à leur robe verte et blanche. Les filles font des représentations artistiques entre les matchs, sur scène, dans les tribunes, mais également sur la glace. Les répétitions ont lieu au moins deux fois par semaine, et le spectacle en vaut le coup d’œil ! Sur les réseaux sociaux, des milliers de supporters suivent par ailleurs attentivement les filles de Green Heart !

Dream Team (Équipe de rêve)

Une équipe de 16 jeunes femmes soutient le club de foot moscovite Lokomotiv. Au sein de la Dream Team, toutes ont des expériences et un niveau en danse et en sport différents. « Nous avons des séances d’entraînement de deux heures trois fois par semaine, les veilles de match nous avons des entraînements supplémentaires de quatre heures », racontent-elles. Ces supportrices ont gagné à plusieurs reprises les concours de pom-pom girls en Russie, elles organisent également leur propre concours de danse pour étudiants. Elles ont même participé à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde de football 2018 à Moscou !

Admiralotchki

Vladivostok c’est avant tout la mer, les crabes et le club de hockey Admiral (l’Amiral). L’équipe Admiralotchki est ainsi là pour soutenir ses « marins » qui ne reculent devant rien. Les costumes ont eux aussi été imaginés dans un style maritime, puisque les filles portent des marinières et des shorts noirs ou des robes blanches et bleues.

Khimki Dancers (Les danseuses de Khimki)

Durant les matchs du club de basket Khimki (région de Moscou), les spectateurs ne s’ennuient pas durant les pauses, puisque les filles de Khimki Dancers envahissent le terrain. Le groupe de danse est né en 1995, alors que le mouvement des pom-pom girls venait tout juste d’arriver en Russie. Aujourd’hui, elles ont plus d’une centaine de numéros. Les filles soutiennent leur équipe pendant les matchs à domicile mais également à l’étranger.

SKA Sisters

Ces filles soutiennent le club de hockey de Saint-Pétersbourg SKA. Elles portent des robes blanches ou bleues, décorées avec des étoiles, symbole du club. L’équipe compte 20 membres permanents, mais pour les matchs elles peuvent être plus nombreuses. Âgées en moyenne de 20 ans, presque toutes font des études ou travaillent parallèlement à leur activité de pom-pom girls. Les « sœurettes » ont même leur propre fan club sur les réseaux sociaux.

Spartak Angels (Les anges du Spartak)

Ce groupe de pom-pom girls du club de football moscovite Spartak est né en 2015. Ses membres portent des costumes blancs et rouges (couleurs du club) et effectuent des spectacles en tribune mais également sur glace. À noter que les Anges ne soutiennent pas uniquement leur équipe, mais aussi l’équipe nationale russe.

Soul Sisters (Sœurs d’âme)

« Les sœurettes » soutiennent les clubs de foot, de hockey et de basket Zénith de Saint-Pétersbourg, c’est pourquoi on peut souvent assister à leurs spectacles au cours des matchs disputés par la capitale du Nord. Pour chaque représentation, elles mettent en place une nouvelle danse puisqu’elles doivent se produire sur scène, sur glace et parfois même sur sable. L’équipe compte 50 membres dotés d’excellentes qualifications en danse, qui leur permettent de réaliser des acrobaties de haut niveau.

Dans cet autre article, nous nous penchons sur le football de rue, cette pratique faisant battre le cœur des jeunes générations de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies