Le «yacht de Staline» bientôt transformé en musée

Vladimir Smirnov/TASS

Seconde vie pour le paquebot Maxime Gorki : conçue en 1934 en un seul exemplaire, cette embarcation capable de développer une vitesse de 30km/h (extrêmement rapide pour l’époque) était destinée, comme on l’assure, au « petit père des peuples ». On ignore si Staline en personne est monté dans le navire ; ce que l’on sait, en revanche, c’est que des membres de l’élite politique soviétique, tels Beria, Molotov, Khrouchtchev et Brejnev, y ont séjourné.

Connu pour ses escaliers en marbre et ses rampes en bois, le paquebot tombe en désuétude dans les années 1960. Ne présentant plus aucun intérêt, il sert donc à acheminer les habitants de la capitale vers des plages de la région de Moscou, avant d’être transformé en restaurant.

Au début de l’année 2018, l’embarcation a été rachetée par pour 20 millions de roubles (environ 251 500 euros). Comme le précise le journal Komsomolskaïa Pravda, il sera désassemblé pour être reconstitué dans les moindres détails. À l’issue des travaux, qui coûteront la bagatelle de 50 millions de roubles (près de 629 000 euros), ses intérieurs historiques seront restaurés. Vers 2020, il jettera l’ancre dans le célèbre parc Gorki de Moscou et abritera à son bord un musée dédié au canal de Moscou.

Staline a-t-il été assassiné ? Voici les trois théories à rebours de l’histoire officielle.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies