Week-end sibérien: l’échappée sauvage de Vladimir Poutine

Les 25 et 26 août, le président russe Vladimir Poutine s’est accordé un peu de répit dans une région comptant parmi les plus reculées du pays, la République de Touva, a rapporté son porte-parole, Dmitri Peskov.

Dans les étendues de cette contrée bouddhiste limitrophe de la Mongolie, le chef d’État était accompagné de Sergueï Choïgou, ministre de la Défense et originaire des environs, d’Alexandre Bortnikov, directeur du FSB, ainsi que de Guennadi Kisselev, à la tête de la réserve naturelle de Saïano-Chouchensk.

Loin du Kremlin, le dirigeant a ainsi pu s’adonner à diverses activités, telles que la cueillette de champignons, la navigation ou encore la randonnée. Certainement un excellent moyen pour décompresser, compte tenu des responsabilités lui incombant.

Dans cette autre publication, nous vous présentons les plus proches amis de Vladimir Poutine.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies