Pourquoi les Russes transforment des bateaux et des trains en églises

Kirill Braga/Sputnik
Que diriez-vous d'une église fabriquée à partir d'un ancien navire de débarquement militaire ou d'un bus public ? Spoiler : certains de ces lieux de culte peuvent même tomber du ciel. Littéralement.

Les églises itinérantes dédiées au travail des missionnaires commencèrent à être populaires en Russie à partir du milieu du XVIIIe siècle et furent expédiées dans tous les coins du pays, là où il n'y avait pas d'églises permanentes. Aujourd'hui, ces églises mobiles sont construites de la manière la plus extraordinaire.

Église-train

Les églises ferroviaires sont apparues dans l'Empire russe à la fin du XIXe siècle. Un clocher, composé d'une croix et de trois cloches, était placé au-dessus de la porte d'entrée de la voiture et un énorme escalier de fer reliait la plateforme au clocher. Jusqu'en 1917, des églises ferroviaires ont été spécialement construites pour le nord de la Russie, plus précisément pour la Sibérie et l'Oural.

L'église orthodoxe russe compte actuellement une dizaine d'églises-train qui servent à transporter des sanctuaires et à donner des sermons. Ces voitures peuvent être fixées sur des trains ordinaires ou sur des trains à destination d’un lieu de pèlerinage, par exemple.

Lire aussi : Avec l’aide de Dieu! Ce que font bénir les Russes

Comme toute autre église, elle contient un autel, une iconostase et une petite cloche. Il y a même une petite bibliothèque à l'intérieur.

À Nijni-Novgorod, on a construit un sanctuaire provisoire à l’intérieur d’une de ces voitures, alors qu’on achevait une église à proximité. Le chemin de fer local a offert cette voiture à l’évêché et celle-ci a ensuite été transformée en église.

Église flottante

En 1910, la première église à vapeur a été construite en l'honneur de Saint Nicolas dans un navire anglais datant du milieu du XIXe siècle. Ce projet a été financé par des marchands d'Astrakhan. L'église flottante était utilisée pour le travail des missionnaires sur la Volga.

Dans la Russie post-soviétique, la première église-barge flottante est apparue à Volgograd en 1999.

En 2004, une église flottante a été construite sur un grand navire de débarquement appelé Olekma à Volgograd. Offert par le ministère de la Défense, il porte le nom de Saint-Vladimir.

Au moins deux douzaines d’autres églises flottantes, fabriquées à partir de barges et de remorqueurs, naviguent le long des rivières Lena, Aldan et Viliouï.

Lire aussi : Soif de miracle: en Russie, 20 heures d’attente pour voir des reliques sacrées

Église dans un bus

Au Tatarstan, vous trouverez un bus paré de dômes et équipé des fournitures essentielles d’une église. Le prêtre orthodoxe local est assis au volant et conduit le bus dans des villages reculés du pays. Il a vendu sa voiture pour pouvoir construire l’église à partir d’un ancien bus LIAZ. Des bénévoles et ses assistants voyagent avec lui. Cette église inhabituelle peut accueillir jusqu'à 50 paroissiens.

Église-voiture

Dans la région d'Ivanovo, une église dédiée à Vladimir le Grand a été construite à partir d'une vieille GAZelle. Vous trouverez des icônes à l'intérieur de la voiture et une peinture orthodoxe à l'extérieur. À bord de cette église-voiture, les prêtres locaux voyagent dans toute la région afin d'accomplir des services religieux et des sacrements comme des baptêmes.

Église-camion

Des églises mobiles construites à l’arrière des camions (généralement des camions KAMAZ) se trouvent couramment dans l’armée russe. Elles ont commencé à apparaître au début des années 2000. Deux personnes seulement sont nécessaires pour construire l'église et l'intérieur peut accueillir jusqu'à 100 fidèles. Non seulement il y a suffisamment d'espace pour une iconostase et des objets de culte à l'intérieur, mais vous pouvez également installer une cellule monastique, un chauffe-eau et un chargeur de batterie automatique. Toutes les icônes sont fermement fixées aux murs et un dôme avec une croix est monté sur le camion. L'extérieur est peint avec des couleurs camouflage.

Églises-avions

L'Église orthodoxe loue parfois des avions et des hélicoptères équipés d’objets de culte pour effectuer des processions sacrées à grande échelle et transporter des objets saints. Ils volent généralement vers les frontières de la Russie ou des régions spécifiques du pays sur ces avions.

Église aéroportée

Un autre type inhabituel d'église mobile est utilisé par les troupes aéroportées russes. 

Des églises en kits sont larguées de l'avion. Dépliée, l'église pèse près d'une tonne. Seuls les prêtres assez courageux pour sauter en parachute à partir d'un avion sont chargés de l’assembler.

Découvrez dans cette autre publication les six églises russes uniques en leur genre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies