Petites annonces: ancienne limousine blindée de Vladimir Poutine cherche propriétaire

Une limousine blindée Mercedes-Benz S600 Pullman Guard (W220) de 2003 et affichant 88 000 kilomètres au compteur a fait son apparition sur le site d’annonces en ligne Auto.ru, rapporte le portail automobile russe Motor.

Or, d’après sa description, publiée début mars mais n’ayant attiré l’attention des médias qu’aujourd’hui, elle a été conçue spécialement pour le transport du président russe Vladimir Poutine. Cette voiture est équipée d’un moteur de 5,8 litres d’une puissance de 367 chevaux, lui permettant d’atteindre les 100 km/h en 6,3 secondes et de porter sa vitesse à 250 km/h.

Le véhicule, qui fait aujourd’hui partie d’une collection privée, tient sa particularité du fait qu’il correspond aux exigences du niveau maximum de blindage (B7), et peut donc résister à des tirs de projectiles de calibre 7,62.

Lire aussi : Que trouve-t-on dans le garage du président russe?

Son prix ? 8,5 millions de roubles (111 435 euros). Si ce nombre peut vous paraître effrayant, il semblerait pourtant qu’il s’agisse en réalité d’une occasion en or !

En effet, en décembre 2016, sur le site allemand mobile.de, avait d’ores et déjà été proposée à l’achat une limousine Mercedes-Benz Guard Pullman S600 (W140) qui, selon le propriétaire, avait été utilisée par Poutine. Elle avait alors été estimée à 1,3 million d’euros.

Aussi, est actuellement en vente une Mercedes-Benz S-Class Pullman ayant autrefois transporté Boris Eltsine. Et si vous souhaitez en faire l’acquisition, il vous faudra débourser la modique somme de près de 38 millions de roubles (500 000 euros).

Mise à jour : Le véhicule en question n’a finalement pas servi à transporter le président russe, a assuré le 18 avril 2018 à l’agence de presse RIA Novosti un représentant du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie, qui gère le « garage à usage spécial » destiné au transport des plus hauts dirigeants du pays et de leurs homologues étrangers en visite sur le territoire national.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer