Un crocodile du Nil découvert à Saint-Pétersbourg par la police

Le 18 janvier, plusieurs officiers de police inspectaient un imposant bâtiment de Peterhof (une municipalité au sein de Saint-Pétersbourg), lorsqu’ils ont entendu un hurlement : l’un de leurs collègues, qui s’était aventuré dans la cave, s’est en effet écrié : « C’est un crocodile !! »

Étonnés, ils sont à leur tour descendus et se sont effectivement retrouvés face à un reptile, bien vivant et agité. Il courait sur le sol, autour de ce qui semblait être une sorte de bassin. L’un des policiers a photographié l’animal avant d’en informer ses supérieurs.

Lire aussi : Sauvetage réussi d’une mouette, prisonnière des glaces de la Neva

Interrogé par la police, Pavel Baranenko, le propriétaire de l’immeuble, a calmement expliqué qu’il s’agissait d’un crocodile du Nil qu’il gardait ici depuis 10 ans, le nourrissant de souris.

Cette pratique est évidemment illégale, mais cela ne semblait pas inquiéter l’homme en question, adepte de reconstitution historique. Chez lui, ont par ailleurs été retrouvées de nombreuses armes, telles qu’une mine, des munitions, etc.

Lire aussi : Pourquoi une division spéciale d’oiseaux de proie veille-t-elle sur le Kremlin?

Si la possession d’animaux sauvages fait l’objet aujourd’hui d’une attention particulière des autorités russes, cela reste un phénomène encore répandu. Voici une famille partageant son quotidien avec un ours.

Savez-vous, comment survivre si vous tombez nez à nez avec un ours ? Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous diriger vers notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies