En Iakoutie, les enfants prennent le chemin de l’école par -50°

Getty Images

En Occident, certaines écoles ferment dès qu’il fait un peu froid. Mais ayez donc une pensée pour les enfants vivant dans le village d’Oïmiakon, en Iakoutie, Sibérie.

Il s’agit du point de peuplement permanent le plus froid au monde, et les écoliers doivent assister aux cours même lorsque le mercure chute à -50° (En janvier la moyenne y est de -46,4°), comme ça a été le cas ce 23 novembre.

Selon le site local d’informations Ykt.ru, même ce froid extrême n’est pas suffisant pour suspendre l’activité scolaire. À noter que la température la plus basse jamais enregistrée dans ce village est de -77,8°, en 1938.

Lire aussi : La «Blanche-Neige de Sibérie» devient une star sur Instagram

Environ 500 personnes résident dans cet endroit connu pour être l’un des « pôles du froid » de la planète. Les écoles ne ferment donc qu’à une température inférieure à -52°, affirment les autorités locales.

Dans la capitale de la République de Sakha (nom officiel de la Iakoutie), Iakoutsk, les cours sont par ailleurs interrompus une fois franchi le seuil de -50°. Alors la prochaine fois que vous êtes forcé d’aller à l’école dans le vent, la pluie, ou la neige, vous feriez mieux de ne pas trop vous plaindre !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer