Les Postes de Russie et de France rendent hommage aux héros de Normandie-Niemen

Des timbres-poste d’émission conjointe franco-russes consacrés au régiment légendaire Normandie-Niemen ont été mis en circulation et les citoyens de deux pays ont la possibilité de les utiliser pour envoyer leur correspondance dans le monde entier.

Une présentation solennelle de l’émission conjointe des timbres-poste de Fédération de Russie et de la République Française, consacrés au 75e anniversaire du Régiment de chasse Normandie-Niemen, et leur oblitération ont eu lieu le 6 septembre au Centre spirituel et culturel russe à Paris.

Le légendaire escadron de chasse de l'Armée de l'air française Normandie-Niemen fête en 2017 ses 75 ans. Le 1er septembre 1942 le groupe de chasse N3, qui a pris le nom de Normandie (devenu régiment de chasse Normandie-Niemen en juillet 1944) a été créé à l'initiative du général de Gaulle pour représenter la France Libre sur le front de l'Est.

Il a combattu sur le front soviétique contre les Allemands en 1943-1945. Le régiment a effectué 5 240 missions de guerre, a mené environ 900 batailles aériennes et abattu 268 avions ennemis. Sur 99 pilotes ayant contribué à cette glorieuse épopée, 42 sont morts sur le front de l'Est.

Pour marquer l’anniversaire et rappeler l'exploit des frères d’armes, les pilotes français et les mécaniciens russes, l’association le Mémorial Normandie-Niemen, l’entreprise d’ingénierie du timbre français Phil@poste, l'Agence fédérale des communications de Russie et la Société par action Marka (concepteur et éditeur des timbres) ont entrepris une émission commune de timbres-poste, dédiée à Normandie-Niemen.

De gauche à droite : M. Gilles Livchitz, directeur de Phil@poste, M. Oleg Doukhovnitskiy, chef de l’Agence fédérale de communication de la Fédération de Russie, S.E.M. Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, M. Pierre Rourre, président de l'association Mémorial Normandie-Niémen.

Il s’agit, d’ailleurs, de la première émission commune de timbres entre les deux pays, comme l’a souligné Gilles Livchitz, directeur de Phil@poste. Il a précisé qu’elle s’inscrit dans le cadre du cycle philatélique mémoriel que l’entreprise consacre depuis 2014 aux commémorations liées aux deux guerres mondiales.

Le visuel du timbre français, émis à 800 000 exemplaires et imprimé en taille douce, procédé noble d’impression cher aux philatélistes et qui témoigne du savoir-faire de l’imprimerie de la Poste française, a été créé par Pierre-André Cousin, la gravure a été réalisée par Yves Beaujard, deux artistes très connus dans le domaine du timbre.

Le timbre représente un avion Yak-3, un pilote français et un mécanicien russe, l'emblème du régiment Normandie-Niémen et l'étoile rouge de l’armée soviétique. Sa valeur faciale est de 1,30 euros, tarif du courrier international pour une lettre de 20 g.

Le timbre russe, émis à 287 000 exemplaires, de valeur faciale 41 roubles, représente un groupe de pilotes, les avions et l'emblème du régiment. La société Marka a également émis des enveloppes du premier jour et un cachet spécial pour l’oblitération, daté du 6 septembre.

Le directeur de l'Agence fédérale des communications de Russie, Oleg Doukhovnitski, a annoncé au public assistant à la cérémonie que depuis le premier septembre les enveloppes et les timbres ont été distribués dans les 45 000 agences postales du pays, et les Russes sont déjà en train de les utiliser pour envoyer des lettres à l’étranger et à l’intérieur du pays, racontant ainsi l’histoire incroyable du régiment Normandie-Niemen.

Lire aussi :

Normandie-Niemen : une amitié née sous le ciel de la guerre

L’escadrille Normandie-Niemen de nouveau dans le ciel

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.