La prise de Berlin vue par les photographes soviétiques

Auteur inconnu/MAMM/MDF
Après une semaine de combats dans les rues de la ville, les troupes soviétiques, avec l’aide de l’Armée populaire de Pologne, ont finalement réussi à capturer le dernier bastion du nazisme. Le 7 mai, le Troisième Reich a annoncé sa capitulation.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Des chars soviétiques entrent dans Berlin.
Combats de rue dans la capitale allemande
L'infanterie de l'Armée rouge traversant la rivière Sprée
Des chars soviétiques entrant dans Berlin
Combats de chars à Berlin
Des soldats prêts pour la bataille de Berlin
Berlin en ruines
Drapeau soviétique au sommet du Reichstag
Berlin le 2 mai 1945. Victoire!
Monument national de Guillaume Ier (démoli par les autorités de la République démocratique allemande après la guerre)
Correspondants de guerre soviétiques posant sur les ruines de Berlin
Un soldat soviétique laissant une signature sur le mur du Reichstag
Berlin en mai 1945
Ruines autour du Landwehrkanal
L'église Französischer Dom, située sur la place Gendarmenmarkt, qui a subi de graves dommages
Fenêtres cassées, bâtiments endommagés
Les Berlinois se débarrassent des décombres après les bombardements aériens.
Des cameramen soviétiques en train de savourer la victoire
Véhicules militaires soviétiques dans les rues de Berlin
Des réfugiés rentrant dans la ville
Les Berlinois nettoient les rives de la Sprée.
Une vue sur le Reichstag endommagé
La vie paisible revient à Berlin.
Des habitants discutant dans une rue de Berlin
Des habitants traversant un pont endommagé

En suivant ce lien, revivez au travers de photographies de reporters soviétiques la libération de Belgrade.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies