Sept coiffures à la mode dont toutes les femmes soviétiques rêvaient! (PHOTOS)

Leonid Gaïdaï/Mosfilm, 1967; Mikocha/MAMM/MDF
«Explosion à l’usine de pâtes» et «Babette s’en va-t-en guerre» : découvrez à quoi ressemblait la mode en matière de cheveux en URSS.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les femmes soviétiques n'avaient pas autant de blogueurs mode qu'aujourd'hui et elles cherchaient souvent l'inspiration dans le cinéma. Dès qu’un nouveau film était à l'écran, les fashionistas d’alors fonçaient chez le coiffeur pour se faire coiffer comme des actrices en vue.

1. « Babette s’en va-t-en guerre »

Le film des années 1960 Babette s’en va-t-en guerre avec Brigitte Bardot a conquis le cœur de millions de femmes soviétiques de tous âges. Elles se coiffaient à l’image de Brigitte Bardot pour toutes les occasions : pour aller au théâtre, à un rendez-vous, au travail et à l’université. Ces coiffures ressemblaient à un énorme chignon étiré vers le haut en donnant du bouffant. Elle n'était pas facile à  faire : vous devriez avoir des cheveux longs et épais, du spray (qui faisait toujours défaut), ainsi que des compétences et une bonne dose de fantaisie. Par exemple, au lieu de laque à cheveux, les femmes utilisaient souvent du sirop de sucre ou de la bière et ajoutaient du volume avec des chignons.

À gauche : une opératrice d'ordinateur central, 1960. À droite : une femme à Arkhangelsk, ville russe située dans le Nord du pays, 1965

En hiver, c'était un vrai défi de marcher avec de tels cheveux à l'extérieur, car rien ne pouvait les couvrir, sauf des foulards.

>>> Quelles actrices ont influencé le style des femmes soviétiques?

2. Carré haut

À gauche : l'actrice soviétique Natalia Varleï dans le film La Prisonnière du Caucase; À droite : une jeune femme à Moscou

Les cheveux lisses et droits dans le style de l'actrice soviétique Natalia Varleï dans le film La Prisonnière du Caucase (1967) étaient très populaires parmi les étudiants et les athlètes féminines. Le carré haut avait était élégant et tendance, mais contrairement à « Babette », il permettait de se déplacer librement, sans avoir à craindre que la « tour de Babel » ne s'effondre.

Bien entendu, ce volume était également été réalisé en donnant du bouffant.

3. Plus de boucles !

À gauche : l'actrice soviétique Nina Alisova, 1960. À droite : la gymnaste olympique soviétique Larissa Latynina, 1960

Le carré était l'une des coiffures les plus en vogue à l'époque soviétique, et en plus des cheveux raides, les femmes portaient également des carrés bouclés. Il était populaire de faire de nombreuses petites vagues en utilisant une permanente ou des bigoudis électriques. Le mélanger avec des cheveux blonds évoquait involontairement les vermicelles. Certaines jeunes femmes ont ironiquement surnommé cette coiffure « explosion à l'usine de pâtes ».

4. Nouveau look soviétique

À gauche : l'actrice soviétique Lioudmila Gourtchenko dans

Les jeunes femmes soviétiques raffolaient des coupes courtes et faire des permanentes était une sorte de passe-temps commun. Elles s’inspiraient notamment du film La Nuit de Carnaval (1956) avec Lioudmila Gourtchenko. L’actrice incarnait une fille active et ambitieuse, avec une mentalité soviétique assez rigide, mais en même temps très féminine, suivant les consignes du nouveau look de Dior. Beaucoup de femmes rêvaient de lui ressembler !

5. Cheveux ondulés en cascade

L'une des coiffures les plus populaires des années 1970-1980 était la « cascade », lorsque les mèches du visage au dos avaient des longueurs différentes. Bien sûr, vous pouviez toujours utiliser un rouleau à cheveux pour faire onduler le tout.

6. Tresses en chignons

Les femmes qui ne voulaient pas dire adieu à leurs longs cheveux faisaient différents types de tresses. Les écolières portaient une ou deux tresses, tandis que les femmes préféraient en faire de petits chignons.

7. Gavroche

La chanteuse Irina Allegrova et son groupe, années 1980

Cette coiffure était populaire à la fin des années 1980 parmi les musiciens et artistes ainsi que chez leurs fans. Les cheveux longs à l'arrière étaient teints de couleurs vives et l’on faisait friser des mèches courtes sur le devant. Et oui, une telle coiffure pouvait être bouclée. Look spectaculaire garanti, complètement dans l'esprit de la perestroïka !

Voici les quatre femmes russes devenues célèbres dans le monde entier.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies