Ce Russe devenu héros du débarquement de Normandie

Getty Images, Domaine public
Grâce à l’héroïsme d’un major russe pendant le Jour J, la vie de nombreux soldats britanniques a été sauvée.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Bien entendu, les troupes soviétiques n'ont pas directement participé au débarquement de Normandie, le 6 juin 1944. Cependant, des Russes figuraient dans les rangs des soldats alliés lors de cette fameuse opération, et l'un d'entre eux en est même devenu un héros.

Il s'appelait Gueorgui Tchapline et était un émigré russe ayant servi comme major dans l'armée britannique.

Au service de Sa Majesté

Gueorgui avait en réalité lié sa vie avec la Grande-Bretagne bien avant d'émigrer dans le Royaume. Pendant la Première Guerre mondiale, il avait été envoyé, en tant qu'officier de la marine russe, servir à bord du sous-marin E-1 de la Royal Navy, venu en mer Baltique pour combattre aux côtés des Russes.

Gueorgui Tchapline

Après la Révolution bolchévique, l'armée russe, comme Tchapline l'a écrit dans ses mémoires intitulées Deux revirements dans le Nord, s'est transformée en « une masse de camarades crasseux et débridés, et la marine, bien que n'ayant perdu aucun de ses effectifs, a cessé d’exister en tant que force de combat ». Il a donc fait appel à la force de guerre navale du Royaume-Uni pour se voir confié un poste vacant dans ses rangs, et l'a obtenu.

>>> Seconde Guerre mondiale: le front de l'Est en vingt photos célèbres

En août 1918, Gueorgui Tchapline a ensuite été envoyé à Arkhangelsk, la principale ville russe du Nord, pour organiser un coup d'État antibolchévique et préparer la ville à l'arrivée des forces alliées. Après cela, il y a occupé différents postes de commandement, mais lorsque la cause blanche dans le Nord a été perdue, il a émigré à Londres.  

Un héros

Au Royaume-Uni, Tchapline a poursuivi sa carrière militaire en rejoignant le Royal Pioneer Corps, une unité de l'armée britannique utilisée à la fois pour des tâches de combat et d’ingénierie légère. En tant que major, il a commandé la 120e compagnie, chargée de bâtir des fortifications sur les îles Shetland.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a participé à la campagne de Norvège de 1940. Cependant, son heure de gloire a eu lieu le 6 juin 1944.

La 120e compagnie a en effet débarqué sur la plage normande de Gold Beach, dans le secteur portant le nom de code Jig, mais a bientôt été coupée des forces principales. Faisant preuve d'un courage exceptionnel, Tchapline a toutefois mené ses soldats dans une percée grâce à laquelle ils ont non seulement atteint leurs frères d'armes, mais aussi complètement écrasé l'unité allemande qui se trouvait sur leur chemin. Pour cet acte, il a été décoré de l'Ordre de l'Empire britannique.   

Après la guerre, Gueorgui Tchapline, promu au rang de lieutenant-colonel, a travaillé comme enseignant à l'école militaire du Royal Pioneer Corps, mais malheureusement, pas pour longtemps. Il a en effet succombé à une crise d'angine en 1950, à l'âge de 63 ans.

Dans cet autre article, découvrez comment, au travers d’affiches de propagande, l’URSS glorifiait les exploits des alliés durant la Seconde Guerre mondiale.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies