La vie en URSS à travers l’objectif d’Anatoli Boldine

Découvrez comment les gens vivaient et s’amusaient, et ce à quoi ils rêvaient durant l'époque poststalinienne.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le Moscovite Anatoli Boldine est une légende vivante de la photographie. Sa carrière a commencé en 1957 lorsqu'il entre à l'Université technique d'État Bauman de Moscou et devient photographe pour le journal de son campus. Les années 1960 ont été marquées par un intérêt croissant pour la photographie. Anatoli a par la suite fondé un club de photographie pour les étudiants.

Il a capturé la réalité soviétique « telle qu'elle était », réalisant des tranches de vie dans toute l'Union soviétique, et prêtant attention au contenu psychologique de ses œuvres. Il n'a jamais cessé d'améliorer ses compétences photographiques, tout en étudiant l'ingénierie. Plus tard, lorsque ses œuvres étaient déjà acclamées par la critique et publiées dans divers journaux et magazines soviétiques, il a été élu à la tête du principal club de photographie de Moscou, Novator.

Dans les années 2000, Anatoli a commencé à publier des livres et des albums avec des photos de ses professeurs et de membres talentueux de son club. Récemment, il a offert sa propre collection.

Garde (Tchouvachie, 1982)

Début du printemps (Parc Perovo, Moscou, 1973)

Enfants jouant aux adultes (Saratov, 1980)

Chez papa, à Saratov (train Moscou — Saratov, 1979)

En allant chercher de l'eau (Oust-Kamenogorsk, 1984)

En montant les escaliers (Lvov, 1979)

Bonne humeur (Moscou, 1968)

Plongée (Moscou, 1960)

Poupées (magasin de jouets Detski Mir, Moscou, 1961)

Supporters (Dinamo Arena, Moscou, 1965)
Grand-mère et petit-fils (région de Moscou, 1966)

Près du rêve (Moscou, 1975)

La rétrospective d'Anatoli Boldine 100 photographies se tient au centre d'exposition ROSPHOTO à Saint-Pétersbourg du 7 février au 29 mars 2020.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies